La Russie et son miroir d'Extrême-Occident : l'identité géopolitique de la Russie ultra-périphérique sous le prisme de l'Oblast' de Kaliningrad. Étude géographique et géopolitique. / Olivier Roqueplo ; sous la direction de Bruno Drweski

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Politique et gouvernement -- Kaliningrad (Russie ; oblast')

Divisions politiques et administratives -- Russie

Kaliningrad (Russie) -- Histoire

Prusse-Orientale -- Histoire -- 1945-....

Drweski, Bruno (1955-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Dementʹev, Ilʹja (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Mamadouh, Virginie (1963-...) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Chevènement, Jean-Pierre (1939-....) (Membre du jury / opponent)

Université Sorbonne Paris Cité (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Institut national des langues et civilisations orientales (Paris) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Centre de Recherches Europes-Eurasie (Paris) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Centre de Recherches Europes-Eurasie (Paris) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Créée en 1945, la petite oblast’ russe de Kaliningrad est une entité autonome ethniquement russe de la Russie, enclavée depuis la fin de l’URSS entre Pologne, Lituanie & Baltique. Territoire très stratégique depuis sa naissance & à nouveau dans le contexte des rivalités Est-Ouest depuis 2014, elle reste un symbole de la Victoire russe sur le Reich. Tout en portant paradoxalement l’héritage de l’ex-Prusse orientale allemande mais aussi polonaise & balte. Cette enclave est-elle alors une exception dans l’ensemble russe comme le montreraient sa taille, son isolement, sa jeunesse, son histoire ancienne non-russe & la carte,, ou n’est-elle pas plutôt l’archétype d’une Russie ultra-périphérique ethniquement russe? Après une présentation générale, l’auteur considère l’auto-représentation du territoire fédéral dans la culture russe, et d’autre part les représentations territoriales et maritimes locales héritées d’un peuple de marins; puis la politique de construction identitaire uniformisatrice de l’Etat fédéral, & l’identification régionaliste; enfin la perception de Kaliningrad par Moscou & l’OTAN comme un front majeur, & les interrelations très ambiguës entre l’Oblast’ & ses voisins, & il démontre que l’Oblast’ n’est qu’un cas extrême de région russe comparable à celui des extrémités les plus lointaines de la Russie.

Résumé / Abstract : Created in 1945, Kaliningrad is an ethnically Russian autonomous entity of Russia but locked from its mainland since 1991 between Poland, Lithuania and the Baltic. A very strategic territory since its birth, it has become again a hot spot in the context of East-West new rivalry since 2014 & remains the symbol of the Victory over the Reich, though also claiming Prussian, Polish & Baltic legacy. Is it then an exception within Russia as might show its situation, youth & non-Russian old history, or isn’t it the archetype of an ultra-peripheral ethnically Russian Russia? The author considers the self-perception of the federal territory in Russian culture, & the territorial & maritime local perception of Kaliningrad inherited from its seamen; then the federal policy of uniformizing identity-building, & the regionalist identification; finally the perception by Moscow & NATO of Kaliningrad as a political-military front-line, & the very ambiguous interrelations between the Oblast’ & its neighbours, he shows that Kaliningrad's case is an extreme one but does belong to a peculiar type of Russian region to be compared to Russia's furthermost peripheries.