Anthologie de la littérature érotique du Moyen Age / textes édités, traduits et commentés par Corinne Pierreville

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français ancien (842-ca.1400) / French, Old (842-ca.1400)

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-7453-5085-5

Catalogue Worldcat

EAN : 9782745350855

Littérature érotique française -- Moyen âge -- Anthologies

Classification Dewey : 808.8

Classification Dewey : 840.9

Pierreville, Corinne (19..-....) (Editeur scientifique / editor)

Collection : Champion classiques / dir. par Claude Blum / sous la dir. d'Emmanuèle Baumgartner et Laurence Harf-Lancner / Paris : H. Champion , 2003-

Résumé / Abstract : La 4e de couv. indique : "Ce recueil se destine à tous ceux qui douteraient que l'érotisme ait pu exister dans la littérature médiévale. Des textes du XIIe au XVe siècle empruntés à des genres variés révèlent la manière dont s'expriment le désir et le plaisir sexuel au Moyen Age, des premiers troubles sensuels aux voluptés charnelles les plus transgressives, de la fin amor à la luxure assumée. Ces oeuvres revendiquent la légitimité de la vie sexuelle, l'accès à la jouissance et l'intellectualisation de la sensualité. Elles présentent un large éventail de positions et de pratiques qui secouent le cadre conventionnel de la relation hétérosexuelle. Elles exposent les besoins primordiaux du corps libéré des entraves morales, religieuses ou sociales cherchant à maîtriser ou refouler ses pulsions, et le transforment en univers à explorer et à exprimer. Elles permettent de découvrir le rapport qu'entretenaient les hommes et les femmes de l'époque avec leur part charnelle, elles nous donnent accès à leurs fantasmes dans toute leur richesse et leur complexité. En matière de caresses, de comportements, de projections fantasmées, de représentations suggestives ou de sublimation par le langage et par l'art, le raffinement de l'imaginaire médiéval n'a guère à envier aux siècles ultérieurs. Chantant la vie et la vérité des corps, il ne peut laisser personne indifférent."