La déjudiciarisation de l'arbitrage OHADA / Cruse Hervé Massosso Benga ; sous la direction de Christophe Juhel et de Christine Pagnon-Maudet

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Organisation pour l'harmonisation en Afrique du droit des affaires

Arbitrage (droit) -- Afrique

Simplification du droit -- Afrique

Classification Dewey : 340

Juhel, Christophe (1971-.... ; juriste) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Pagnon-Maudet, Christine (1951-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Le Stanc, Christian (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Maatouk, Salah-Eddine (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Leclerc, Frédéric (1958-.... ; juriste) (Membre du jury / opponent)

Université de Perpignan (1979-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École Doctorale INTER-MED (Perpignan) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre de Recherche sur les Sociétés et Environnements en Méditerranées (Perpignan) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Historiquement, l'arbitre et le juge sont un vieux couple. Cette union légale procède de l'assistance technique que ce dernier porte à l'arbitre. Les nombreux dysfonctionnements que connaissent les justices étatiques des États membres de l'OHADA poussent ces derniers à réorganiser cette institution phare des États. A l'instar des États-Unis, du Canada ou encore de la France, les États membres de l'OHADA peuvent également opter pour une déjudiciarisation qui, délesterait le juge étatique de toutes ses tâches supplémentaires, dont celles relevant de l'arbitrage, spécifiquement pour les États de cet espace juridique. Dans cette hypothèse, il s'agira de bâtir un système arbitral totalement affranchi de toute intrusion du juge étatique. Ces travaux s'inscrivent donc dans une logique de droit prospectif, l'objectif étant à terme de présenter un droit de l'arbitrage totalement émancipé de l'apport du juge et ainsi, véritablement conférer à cette justice privée son caractère indépendant tant vanté.

Résumé / Abstract : Historically, the referee and the judge are an old couple. This legal union proceeds from the technical assistance that the judge brings to the referee. The numerous issues faced by the state courts of the OHADA member states are forcing them to reorganize this all important institution. Just like in the United States, Canada or France, the OHADA member states can also opt for a judicial injunction, which would relieve the state judges of additional duties, including those related to arbitration specifically for the member States of this legal environment. In regard to this, it will be useful to build an arbitral system completely free from any intrusion of the state judge. This work is therefore part of a prospective-law approach, the ultimate goal being to present a right for arbitration totally liberated from the contribution of the judge and thus, truly confer to this private justice it’s independent character.