Libertés académiques et autonomie des universités en Allemagne / Pauline Grampp ; sous la direction de Olivier Jouanjan et de Patrick Wachsmann

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Liberté de l'enseignement -- Allemagne

Autonomie universitaire -- Allemagne

Universités -- Administration -- Allemagne

Classification Dewey : 340

Jouanjan, Olivier (1961-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Wachsmann, Patrick (1951-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Lafaix, Jean-François (1977-.... ; juriste) (Président du jury de soutenance / praeses)

Gaillet, Aurore (1981-.... ; juriste) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Hochmann, Thomas (1981-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Université de Strasbourg (2009-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale des Sciences juridiques (Strasbourg ; 1992-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Institut de recherches Carré de Malberg (Strasbourg) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Les libertés académiques trouvent une consécration dans la liberté de la science, protégée par la Loi fondamentale allemande. La liberté de la science assure à l'individu exerçant de la recherche et de l'enseignement au sens large, un espace libre de toute ingérence des pouvoirs publics. La tradition universitaire allemande est marquée par les principes humboldtiens du début du XIXéme siècle, parmi lesquels trône le principe de l'unité de la recherche et de l'enseignement. Wilhelm von Humboldt, fondateur de l'Université de Berlin en 1810, insiste sur l'importance de la pratique de la liberté eu égard à l'autonomie personnelle. Le « droit universitaire » en France permet difficilement de maintenir des garanties bénéficiant au scientifique, au groupe des universitaires ou à l'institution dans son ensemble. Si l'exercice de la science nécessite des ressources financières importantes , il faut la préserver de toute objectivisation sociétale et politique.

Résumé / Abstract : Academic freedom finds a consecration in the freedom of science, protected by the German Constitution. The freedom of science ensures to the individual exercising research and teaching , a space free from any interference by the public authorities. The German university tradition is marked by the Humboldtian principles of the early nineteenth century, including the principle of unity of research and education. Wilhelm von Humboldt, founder of the University of Berlin in 1810, insists on the importance of the practice of freedom with regard to personal autonomy .The "university law" in France makes it difficult to maintain guarantees benefiting the scientist, the group of academics or the institution as a whole. If the exercise of science requires significant financial resources, it must be preserved from all societal and political objectification .