La confiance : un dialogue interdisciplinaire : actes du colloque du 8 décembre 2017, Université Toulouse 1 Capitole / [organisé par l'IDETCOM ; l'IMH ; l'IRDEIC] ; sous la direction de Aurore Gaillet, Nicoletta Perlo et Julia Schmitz

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-36170-180-2

Catalogue Worldcat

EAN : 9782361701802

Confiance légitime (droit)

Confiance -- Aspect social

Classification Dewey : 340.11

Gaillet, Aurore (1981-.... ; juriste) (Directeur de publication / publishing director)

Perlo, Nicoletta (1981-....) (Directeur de publication / publishing director)

Schmitz, Julia (1978-....) (Directeur de publication / publishing director)

Institut du Droit de l'Espace, des Territoires, de la Culture et de la Communication (Toulouse) (Editeur scientifique / editor)

Institut Maurice Hauriou (Toulouse) (Editeur scientifique / editor)

Institut de recherche en droit européen, international et comparé (Toulouse) (Editeur scientifique / editor)

Collection : Actes de colloques / Toulouse : Presses de l'Université des sciences sociales de Toulouse , 2006-

Relation : La confiance : un dialogue interdisciplinaire : actes du colloque du 8 décembre 2017, Université Toulouse 1 Capitole / [organisé par l'IDETCOM ; l'IMH ; l'IRDEIC] ; sous la direction de Aurore Gaillet, Nicoletta Perlo et Julia Schmitz / Univesité Toulouse 1 Capitole : Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole , 2019

Résumé / Abstract : La 4ème de couv. précise : "Dès lors qu'elle renvoie à la possiblité de 'se fier', à quelqu'un ou à quelque chose, la confiance est au cœur et au fondement des relations sociales, intéressant ce faisant la plupart des sciences sociales. Dans un contexte dominé par le constat partagé d'une 'crise' de confiance/ou de défiance - dans la société, dans la démocratie, dans les hommes et les institutions politiques, dans le progrès, dans l'économie, etc. -, une interrogation croisant les analyses de différentes disciplines prend tout son sens. Si le juriste est interpellé par la problématique de la confiance en tant que 'juriste dans la cité', il peut également y trouver un concept invitant à renouveler certains cadres classiques des droits constitutionnels, de l'environnement, de l'économie ou encore des finances. L'organisation d'une 'journée d'étude interdisciplinaire' tendait à poursuivre ce questionnement, en invitant des spécialistes de disciplines non juridiques à dialoguer avec des juristes. Les points de vue de la philosophie, de l'histoire, de la science politique et de l'économie ont ainsi été mobilisés pour questionner la thématique commune de la confiance. Il s'est agi notamment, d'une part, de se demander si la réflexion sur la confiance était en mesure de développer des outils aptes à renouveler certains cadres théoriques classiques ; d'autre part de s'interroger sur l'impact de ces réflexions théoriques sur le lien social, eu égard aux enjeux actuels."