Agir à l'épreuve de l'insensé : enjeux éthiques de l' introduction de la phénoménologie en France / Mathieu Pams ; sous la direction de Renaud Barbaras

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Phénoménologie

Philosophie de l'action

Absurde (philosophie)

Classification Dewey : 142.7

Barbaras, Renaud (1955-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Worms, Frédéric (1964-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Sebbah, François-David (19..-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Coorebyter, Vincent de (1960-....) (Membre du jury / opponent)

Amalric, Jean-Luc (1965-....) (Membre du jury / opponent)

Bove, Laurent (Membre du jury / opponent)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Philosophie (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (Paris) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (Paris) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Il s’agit pour partie d’un travail historique consacré à l’introduction de la phénoménologie en France, et au rôle qu’ont pu jouer à cet égard Levinas, Sartre et Ricœur. Le contexte de cette introduction est étudié pour faire ressortir l’unité d’un moment philosophique, celui d’une phénoménologie lue à l’aune d’une réception concomitante, celle de Kierkegaard. C’est ainsi que Levinas, Sartre et Ricœur se retrouvent dans le problème formulé par Camus, celui d’un insensé oblitérant l’action de l’homme dans le monde. Il s’agit donc pour une autre part de rendre compte de l’usage de la phénoménologie pour élucider les modes de l’agir humain. Il s’ensuit à la fois un cadre conceptuel partagé, autour des notions de contingence et de transcendance, et une démarche qui vise à épouser les contours du drame que l’insensé fait subir au sujet agissant. Mise à profit dans des directions variées, et souvent antagoniques, la phénoménologie guide à cette occasion une défense de la subjectivité par la mise en question de la subjectivité, avant d’ouvrir la voie à l’élucidation d’un ultime pouvoir du sujet, la narrativité.

Résumé / Abstract : This work is partly devoted to trace the history of the introduction of phenomenology in France and to investigate the role that Levinas, Sartre and Ricœur have played in it. The context of this introduction is studied with the aim of underlining the unity of a philosophical moment, the one of a phenomenology that is understood through the concomitant reception of Kierkegaard. In this context, Levinas, Sartre and Ricœur share the problem that was formulated by Camus, the meaninglessness that obliterates the action of man in the world. Therefore, this work is also devoted to set out the use of phenomenology that is intended to elucidate the modes of human action. It follows that they share a same conceptual framework, structured by the ideas of contingency and transcendence, and a same approach that intends to keep pace with the drama that the meaninglessness makes the acting subject play. Exploited in different and often antagonistic directions, the phenomenology guides a defense of subjectivity that proceeds with the questioning of subjectivity, until the elucidation of a last power of subject, the narrativity.