Analyse et modélisation de l'interaction entre thermique et turbulence dans les récepteurs solaires à haute température. / Dorian Dupuy ; sous la direction de Adrien Toutant et de Françoise Bataille

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Turbulence

Écoulement instationnaire (dynamique des fluides)

Simulation des grandes échelles

Mach, Nombre de

Capteurs solaires

Matériaux -- Effets des hautes températures

Classification Dewey : 620

Classification Dewey : 670

Toutant, Adrien (1980-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Bataille, Françoise (19..-.... ; chercheuse en physique) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Magnaudet, Jacques (19..-.... ; chercheur en mécanique des fluides) (Président du jury de soutenance / praeses)

Hadjadj, Abdellah (1968-.... ; chercheur en mécanique) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Sagaut, Pierre (1967-.... ; physicien) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Flamant, Gilles (Membre du jury / opponent)

Université de Perpignan (1979-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Énergie environnement (Perpignan) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Laboratoire Procédés, matériaux et énergie solaire (Perpignan) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Dans les centrales solaires à tour, le flux solaire est concentré vers un récepteur solaire où son énergie est transférée à un fluide caloporteur. L'écoulement au sein du récepteur solaire est turbulent, fortement anisotherme et à bas nombre de Mach. L'optimisation du récepteur solaire exige une meilleure compréhension et modélisation de l'interaction entre la température et la turbulence. Cette thèse cherche à y contribuer selon deux approches. Tout d'abord, on étudie les échanges énergétiques entre les différentes parties de l'énergie totale. On propose pour cela une nouvelle représentation des échanges énergétiques, fondée sur la moyenne de Reynolds. Cette représentation permet la caractérisation, à partir de simulations numériques directes d'un canal plan bipériodique anisotherme, de l'effet du gradient de température sur les échanges énergétiques associées à l'énergie cinétique turbulente dans les domaines spatial et spectral. Ensuite, on étudie la simulation des grandes échelles des équations de bas nombre de Mach. En utilisant les résultats de simulations numériques directes, on identifie les termes sous-mailles spécifiques à modéliser lorsque l'on utilise le filtre classique, non pondéré, et lorsque l'on utilise le filtre de Favre, pondéré par la masse volumique. Dans les deux cas, on évalue a priori la performance de différents modèles sous-mailles. La pertinence des modèles est vérifiée a posteriori par la réalisation de simulation des grandes échelles.

Résumé / Abstract : In solar power towers, the solar flux is concentrated towards a solar receiver, wherethrough its energy is transferred to a heat transfer fluid. The flow in the solar receiver is turbulent, strongly anisothermal and at low Mach number. The optimisation of the solar receiver requires a better understanding and modelling of the interaction between temperature and turbulence. In this thesis, this is investigated following two approaches. First, we study the energy exchanges between the different parts of total energy. To this end, a new representation of the energy exchanges, based on the Reynolds averaging, is established. The representation allows the characterisation, from direct numerical simulations of a strongly anisothermal channel flow, of the effect of the temperature gradient on the energy exchanges associated with turbulence kinetic energy in the spatial and spectral domains. Second, we study the large-eddy simulation of the low Mach number equations. Using the results of direct numerical simulations, we identify the specific subgrid terms to model when the unweighted classical filter is used and when the density-weighted Favre filter is used. In both cases, the performance of different subgrid-scale models is assessed a priori. The relevance of the subgrid-scale models is then verified a posteriori by carrying out large-eddy simulations.