Le personnel de la Compagnie des Hauts-Fourneaux de Chasse-sur-Rhône pendant les Trente Glorieuses (1945-1966) : de la croissance à la crise / Cyril Bonfils-Guillaud ; sous la direction de Sylvie Schweitzer

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Sidérurgie -- France -- 1945-1970

Aciéries -- Chasse-sur-Rhône (Isère)

Sidérurgie -- Personnel

Organisation de l'entreprise

Mobilité professionnelle

Classification Dewey : 338.54

Classification Dewey : 944.088

Schweitzer, Sylvie (1951-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Joly, Hervé (1966-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Dalmasso, Anne (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Raggi, Pascal (1971-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Vigna, Xavier (1971-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Lyon (2015-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences sociales (Lyon) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (Lyon) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Université Lumière (Lyon) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Résumé / Abstract : L’étude du personnel des Hauts-Fourneaux de Chasse pendant les Trente Glorieuses porte sur des catégories professionnelles diverses, sur leurs trajectoires et sur leur travail. Les politiques d’entreprises variées sont inégales selon les âges, sexes et nationalités. Les rapports entre salariés et dirigeants sont faits de collaborations en raison d’intérêts communs comme de tensions. Ils s’établissent dans un contexte de restructuration de l’industrie régionale et de l’évolution inégale des productions. La modernisation de l’outillage productif est alors régulièrement mobilisée, ce qui a un effet sur l’emploi et surtout sur le travail. La fin de cette période est marquée par des luttes pour maintenir ses activités sidérurgiques rassemblant au-delà du personnel de l’usine. Le site est pourtant restructuré et le personnel doit se reconvertir. Les sources à la fois publiques et privées, écrites et orales, sont diverses.

Résumé / Abstract : The study of Chasse-sur-Rhône’s blast furnaces staff deals with their various professional categories, careers and work. The varied companies’ policies are unequal when it comes to age, sex and nationality. The relationships between workers and managers rely on collaborations due to common interests as well as tensions. They are built in a context of regional industry redevelopment and unequal evolution of productions. The modernization of the productive tools is thus regularly activated, which has an impact on employment but mostly on work. The end of this period is characterized by struggles to maintain the steel activity gathering beyond the factory staff. However the site is redeveloped and the staff must redeploy. The various sources are both public and private, written and oral.