Les imâms dans la cité : politisation et syndicalisation des imâms dans la Tunisie contemporaine / Anna Grasso ; sous la direction de Franck Frégosi

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Syndicalisation -- Tunisie

Imāms (sunnisme) -- Syndicats -- Tunisie

Islam et politique -- Tunisie

Frégosi, Franck (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Ferjani, Mohamed-Chérif (1951-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Kerrou, Mohamed (1955-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Geisser, Vincent (1968-....) (Membre du jury / opponent)

Seniguer, Haoues (19..-....) (Membre du jury / opponent)

Boissevain, Katia (1970-....) (Membre du jury / opponent)

Bras, Jean-Philippe (1951-....) (Membre du jury / opponent)

Aix-Marseille Université (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Ecole Doctorale Sciences Juridiques et Politiques (Aix-en-Provence) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Institut d'études politiques (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : L’objectif de cette recherche est de comprendre l’évolution de la place institutionnelle et politique de l’islam en Tunisie à travers la figure des hommes de religion qui se mobilisent depuis la révolution du 14 janvier 2011. Son raisonnement est structuré en trois parties. La première partie de la thèse présente une approche historique du sujet (de la fin du XIXème siècle jusqu’au 14 janvier 2011). La deuxième partie traite des mutations du champ politique et religieux dans l’après-révolution (du 14 janvier 2011 jusqu’à octobre 2017). La troisième partie de la thèse se concentre sur la structuration progressive d’un champ syndical pluraliste destiné à la défense des droits et des intérêts des imams et des chargés de mosquées. Au cours de nos observations, nous avons pu identifier deux types de discours tenus par les imams : un discours « politisé » qui place les chargés des mosquées en concurrence les uns avec les autres (symptomatique de la fracture idéologique entre « modernistes » et « conservateurs ») ainsi qu’un discours « corporatiste » où ces mêmes acteurs partagent une position commune pour la défense de leur profession

Résumé / Abstract : The scope of this research is to understand the evolution of the institutional and political place of Islam in Tunisia through the figure of clerics who have started to mobilise since the January 14th, 2011 revolution. In order to tackle this topic, we have chosen to divide this work in three parts. The first part of this research presents a historical approach of the subject (from the end of the 19th century to January 14th, 2011). The second part deals with changes in the political and religious field in the post-revolution period (from January 14, 2011 to October 2017). The third part of the research focuses on the progressive structuring of a pluralist trade union for the defence of the rights and interests of imams and mosque officials. During our observations, we identified two different types of rhetoric held by imams: a "politicized" speech that places mosque officials in competition with one other (symptomatic of the ideological divide between "modernists" and "conservatives") as well as a "corporatist" discourse where these same actors share a common position in defence of their profession