Pierre Dufau architecte (1908-1985) : un libéral discipliné : parcours, postures, produits / Hugo Massire ; sous la direction de Jean-Baptiste Minnaert

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Dufau -- Pierre -- 1908-1985 -- Critique et interprétation

Architecture -- France -- 1945-....

Reconstruction d'après-guerre (2e guerre mondiale) -- France -- Amiens (Somme)

Villes -- Rénovation -- France -- Créteil (Val-de-Marne)

Urbanisme -- France -- 1945-....

Régionalisme (architecture)

Style international (architecture)

Minnaert, Jean-Baptiste (1964-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Texier, Simon (1969-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Ragot, Gilles (1957-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Nerlich, France (1977-....) (Membre du jury / opponent)

Klein, Richard (1958-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Tours (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours ; 1996-2018) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Interactions, transferts, ruptures artistiques et culturels (Tours) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : Actif de la fin des années 1930 jusqu'aux années 1980, Pierre Dufau (1908-1985) est, par l'importance quantitative de sa production bâtie, l'un des principaux acteurs de l'architecture française des Trente Glorieuses. Spécialisé dans la réalisation d'immeubles de bureaux, de bâtiments civils et d'équipements, il fait également oeuvre dans le domaine de l'urbanisme en concevant le plan de reconstruction d'Amiens puis en étant, trente ans plus tard, responsable du plan d'aménagement du Nouveau Créteil. Pierre Dufau est relativement peu présent dans l'historiographie de l'architecture contemporaine, au même titre que nombre d'architectes de sa génération, récipiendaires de la grande commande publique et souvent Prix de Rome. On s'interrogera sur la temporalité de sa réception critique à l'appui du dépouillement des archives de son agence, souvent inédites. Le détail de sa production révèle la complexité d'un parcours où, tant par stratégie commerciale que par conviction, l'architecte se convertit aux thèses modernistes après une jeunesse marquée par le respect des leçons du classicisme. Écrivain prolifique sans être théoricien ni enseignant, Pierre Dufau s'attachera dans ses mémoires, publiées à titre posthume, à donner un sens à un parcours professionnel donnant à voir en réduction les enjeux comme les impensés d'une époque. On proposera, dans cette thèse, de dépasser l'analyse plastique et technique des édifices pour étudier la rationalité de leurs circuits de production, et la cohérence des discours qui accompagnent une oeuvre jusqu'à présent essentiellement inscrite en creux dans l'histoire de l'art.

Résumé / Abstract : Active from the late 1930s to the 1980s, Pierre Dufau (1908-1985) is one of the leading performers in the French architecture during the ‘Trente Glorieuses’ period, due to the quantitative importance of his built production. Specialized in office buildings, public buildings and facilities, he was also involved in the field of urban planning by designing the reconstruction plan of the city of Amiens, and thirty years later by being responsible for the conception of the ‘Nouveau Créteil’ masterplan, in Paris suburbs. Pierre Dufau is relatively unnoticed in the historiography of contemporary architecture, similarly to many architects of his generation, although recipients of public work orders, and most of the time recipients of the ‘Prix de Rome’. The details of his production reveal the complexity of a professional career where, motivated by both commercial strategy and conviction, the architect ultimately converted to modernist theses after a youth marked by respect for the lessons of classicism. As a prolific writer but without being a theorist nor a teacher, Pierre Dufau strived to give through his posthumous memoirs a meaning to his professional path. In this thesis, we propose to go beyond the plastic and technical analysis of the buildings to focus on the rationality of their production cycle and the coherence of the discourse that accompanies a work essentially unnoticed in the history of art so far. We also study the temporality of Dufau's critical reception with the support of the inventory of his office’s unpublished archives, most of the time original.