Dynamique et origine de la topographie tardi-orogénique du domaine bétique (Espagne) / Marianne Janowski ; sous la direction de Nicolas Loget et de Bertrand Meyer et de Nicolas Bellahsen

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Géodynamique -- Bétiques, Cordillères (Espagne)

Topographie dynamique -- Bétiques, Cordillères (Espagne)

Orogenèse -- Bétiques, Cordillères (Espagne)

Classification Dewey : 551.4

Loget, Nicolas (1978-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Meyer, Bertrand (géologue) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Bellahsen, Nicolas (1977-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Jolivet, Laurent (19..-.... ; géoscientifique) (Président du jury de soutenance / praeses)

Azañon, José Miguel (19..-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Mahéo, Gweltaz (1974-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Gunnell, Yanni (1965-....) (Membre du jury / opponent)

Regard, Vincent (1976-...) (Membre du jury / opponent)

Université Pierre et Marie Curie (Paris ; 1971-2017) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Géosciences, ressources naturelles et environnement (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Institut des Sciences de la Terre de Paris (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : La compétition entre les processus internes et externes contrôle l'évolution des surfaces continentales à l'échelle des temps géologiques. La topographie et le réseau de drainage actuels des Cordillères Bétiques apparaissent comme transitoires (surfaces aplanies sommitales, knickpoints) impliquant que la réponse érosive du système géomorphologique n'a pas encore contrebalancé les dernières étapes de surrection. L'exhumation des zones internes montre un épisode d'aplanissement majeur de la topographie à une altitude proche du niveau marin entre ~ 17 et 8 Ma. Certaines de ces surfaces sont préservées de l'érosion en altitude. Les rivières montrent une incision relativement mature dans les sierras orientales initiée lors de l'inversion tardi-miocène, et une surrection régionale plus récente reliée à de la topographie dynamique. Le raccourcissement post-tortonien dans les zones internes est faible (~ 5 km) tandis que la déchirure E-W de la lithosphère ibérique depuis la fin du Miocène entraîne un soutien mantellique permettant d'expliquer les hautes topographies orientales. A l'ouest, la lithosphère ibérique subit la traction du panneau plongeant impliquant une topographique moyenne plus basse. L'implication de ces processus engendre une forte composante non-isostatique de la topographie. La géométrie de la déchirure de la lithosphère ibérique permet d'expliquer l'instabilité de la ligne de partage des eaux séparant les versants atlantique et méditerranéen. Le rajeunissement du relief bétique et la réorganisation dynamique du réseau de drainage suggère une surrection brève et récente (quelques Ma) rattachée à un fonctionnement discontinu de la déchirure de la lithosphère.

Résumé / Abstract : Competing between internal and external processes controls the evolution of continental surfaces at geological time scale. The topography and associated drainage network of the Betics are transient (summit surfaces, knickpoints) implying that the erosional response of the geomorphic system hasn’t counterbalanced the last stages of uplift yet. Exhumation history of the internal zones shows a major planation event near sea level between ~ 18 and 7 Ma. Some of these surfaces are preserved from erosion at the summit of several sierras. Rivers in the eastern sierras show relatively mature incision pattern initiated since the Late Miocene inversion. At the regional scale the drainage network shows a more recent uplift related to dynamic topography. Post-Tortonian shortening in the Internal Zones is low (~5 km) whereas E-W tearing of the Iberian lithosphere since the Late Miocene has led to an important mantle support of the eastern topography. To the west, Iberian lithosphere is pulled by the slab and the mean topography above is deflected. These deep processes are responsible for an important non-isostatic component of the Betics topography. The tear geometry of the lithosphere beneath the Betics can explain the instability of the main divide (Atlantic/Mediterranean). Rejuvenation of the relief and the dynamic reorganization of the rivers suggest a brief and recent uplift (few Ma) related to a discontinuous tearing of the lithosphere.