Approche écosystémique de la qualité des relations gémellaires et des pratiques éducatives parentales : étude de 71 familles composées d'enfants jumeaux âgés de 3 à 5 ans / Marie Lamarque ; sous la direction de Chantal Zaouche-Gaudron et de Olivia Troupel

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Jumeaux -- Psychologie

Frères et soeurs

Éducation familiale

Zaouche-Gaudron, Chantal (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Troupel, Olivia (1978-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Scelles, Régine (19..-.... ; professeur de psychologie clinique) (Président du jury de soutenance / praeses)

Bergonnier-Dupuy, Geneviève (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Favez, Nicolas (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Université Toulouse-Jean Jaurès (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition (Toulouse) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires. Centre Interdisciplinaire d'Études Urbaines (Toulouse) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Laboratoire interdisciplinaire Solidarités, sociétés, territoires (Toulouse) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Relation : Approche écosystémique de la qualité des relations gémellaires et des pratiques éducatives parentales : étude de 71 familles composées d'enfants jumeaux âgés de 3 à 5 ans / Marie Lamarque ; sous la direction de Chantal Zaouche-Gaudron et de Olivia Troupel / , 2016

Résumé / Abstract : L’objectif de notre travail est de comprendre comment la relation gémellaire se développe au cours de la période 3 à 5 ans, tout en appréciant les pratiques éducatives parentales. Nous avons mené une approche méthodologique mixte. Pour l’approche quantitative, 66 familles ont participé. La qualité des relations gémellaires et les pratiques éducatives parentales ont été appréhendées par les parents à l’aide du questionnaire des « Pratiques Educatives et Relations Gémellaires » (Lamarque, Troupel & Zaouche Gaudron, 2014) et de l’ « Échelle des Compétences Educatives Parentales » (Terrisse & Larose, 2009). Pour évaluer le tempérament, le questionnaire « Emotionality, Activity, and Sociability Temperament Survey » (Buss & Plomin, 1984) a été utilisé. Grâce au « Sibling Inventory of Behavior-Expanded Version » (Anderson & Rice, 1992) et à la sous-échelle de la différenciation du « Questionnaire des Relations Fraternelles » (Troupel, 2006), nous avons évalué la qualité des relations gémellaires selon les enfants. Enfin, le « Sibling Inventory of Differential Experience » (Daniels & Plomin, 1985) a permis d’examiner le traitement différentiel parental. L’approche qualitative a été menée auprès de cinq familles, rencontrées à trois temps au cours de la même année. Les mères et les pères ont été interrogés à partir d’un entretien semi-directif et les enfants par le « Systemic Analysis of Group Affiliation » (Compagnone, 2009). Les résultats indiquent que les relations entretenues par les enfants jumeaux se composent de relations chaleureuses et conflictuelles. La différenciation à l’autre est abordée en termes de fragilité ou de continuum. Concernant les pratiques éducatives parentales, les parents utilisent majoritairement des pratiques « gémellisantes », qui sont soit imposées par le contexte, soit impulsées par les enfants. Il ressort également à partir de 4 ans de nouvelles pratiques éducatives originales qui s’élaborent autour d’un principe d’équité. De manière inattendue, le type de gémellité et le sexe des enfants ne semblent que très peu influencer l’ensemble de nos variables contrairement au tempérament.

Résumé / Abstract : The aim of this research is to understand how the twin relationship is developed at the age between 3 and 5 years old as well as to evaluate the parental educational. We raised a mixed approach. 66 families have participated at the quantitative approach. The quality of relationship and the parental educational practices have been evaluated by the parents and they have filled « Pratiques Educatives Parentales et Relations Gémellaires » (Lamarque, Troupel & Zaouche Gaudron, 2014) and the « Echelle des Compétences Educatives Parentales » (Terrisse & Larose, 2009). In order to evaluate the children’s temperament, parents have filled « Emotionality, Activity, and Sociability Temperament Survey » (Buss & Plomin, 1984). Through « Sibling Inventory of Behavior-Expanded Version » (Anderson & Rice, 1992) and the subscale of « Questionnaire des Relations Fraternelles » (Troupel, 2006) we could evaluate the children’s representations of the quality of the twin relationship. Also, the « Sibling Inventory of Differential Experience » (Daniels & Plomin, 1985) abled us to examine the differential parental treatment. The sample of the qualitative approach consists in 5 families met 3 times at the same year. We conducted interview with mothers and fathers. The « Systemic Analysis of Group Affiliation » (Compagnone, 2009) has been used with the children. The results show that twin relationships are composed by warm and conflict. The differentiation between the children can be understood as fragility or as a continuum. Parents use mostly « gémellisantes » practices imposed by the context or promoted by their children. We can observe a break in the educational practices of the parents by the age of 4 years as well as new original practices based on equity. Unexpectedly, it seems that monozygotic and dizygotic twins and genders are not involved in twin relationship and educational practices of their parents. On the contrary, our research reveals the importance of the temperament.