Journalistes de la presse privée écrite et pouvoir politique en Afrique : l'ambiguïté de la relation victimaire / Mor Faye ; sous la direction de Monique Hirschhorn

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

État et presse -- Afrique

Presses privées -- Afrique

Liberté de la presse -- Afrique

Hirschhorn, Monique (Directeur de thèse / thesis advisor)

Copans, Jean (1942-....) (Membre du jury / opponent)

Sergeant, Jean-Claude (1943-2014) (Membre du jury / opponent)

Mbodj, Gora (1947-....) (Membre du jury / opponent)

Kouvouama, Abel (1950-....) (Membre du jury / opponent)

Université Paris Descartes (1970-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Centre de recherches sur les liens sociaux (Paris ; 2002-....) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Relation : Presse privée écrite en Afrique francophone : enjeux démocratiques / Mor Faye ; préface Monique Hirschhorn ; postface Boubacar Camara / Paris : L'Harmattan , impr. 2009, cop. 2008

Relation : Journalistes de la presse privée écrite et pouvoir politique en Afrique : l'ambiguïté de la relation victimaire / par Mor Faye / Lille : Atelier national de Reproduction des Thèses , 2006

Relation : Journalistes de la presse privée écrite et pouvoir politique en Afrique : l'ambiguïté de la relation victimaire / Mor Faye ; sous la direction de Monique Hirschhorn / , 2004

Résumé / Abstract : A travers une étude menée au Bénin, au Sénégal et au Togo dans la presse privée écrite, ce travail se démarque de l'explication dominante qui attribue, dans un registre victimaire, le développement des actes de répression à l'encontre des journalistes à l'autoritarisme, au demeurant indiscutable, des régimes politiques africains. Cette étude mobilise des outils de la sociologie des professions, de la sociologie de la commmunication et de la sociologie politique, pour mieux révéler les enjeux politiques et sociaux de l'émergence d'une presse privée écrite dans ces trois pays et mesurer l'importance du rôle de contre-pouvoir qu'elle joue réellement. Notre recherche montre que derrière la rhétorique de victimisation utilisée par les journalistes se cache un autre préhomène : la corruption de la presse privée écrite par les pouvoirs en place. Après avoir décrit cette corruption et établi le rapport qu'elle entretient avec la précarité économique et financière des entreprises de presse, ce travail permet de montrer que la répression dénoncée est souvent liée à cette compromission et permet de "revisiter" la notion d'une presse privée indépendante. La conclusion propose des pistes de réflexion pour repenser le journalisme privé en Afrique.

Résumé / Abstract : Through a research conducted in Benin, Senegal and Togo, in the private written press, this study questions the dominant explanation that attributes the increasing repression against journalists to the not less real authoritarism of African political regimes. This work mobilizes tools from the sociology of professions, the sociolgy of the communications and the political sociolgy to better analyse the political and social stakes of the emergence of a private written press in these three countries, and to measure its real importance as a countervailing power. Our study shows that, behind the rhetoric of victimization mobilised by journalists, hides another phenomenon : the corruption of the private written press by the capacities in place. This work, after having described the corruption and established its relationship with the economic and financial precariousness of the press enterprises, shows that the denounced repression is, in fact, closely linked to this compromising relationship and proposes to "re-visit" the very concept of an independent private press. The conclusion suggests new roads to rethink private journalism in Africa.