Etude des mécanismes menant à l'atrophie des organes lymphoïdes primaires dans le cadre de l'infection précoce par le virus de la maladie de Marek chez la poule / Camille Berthault ; sous la direction de Caroline Denesvre

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Maladie de Marek

Virus de la maladie de Marek

Tissu lymphoïde

Cellules -- Prolifération

Poules pondeuses -- Élevage

Immunosuppression d'origine virale

Tests de toxicité in vivo

Cultures cellulaires

Denesvre, Caroline (Directeur de thèse / thesis advisor)

Touzé, Antoine (1970-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Meurens, François (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Eterradossi, Nicolas (19..-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Trapp, Sascha (1974-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Tours (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant (Centre-Val de Loire) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Infectiologie et santé publique (Tours) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : L’infection par le virus de la maladie de Marek (MDV) induit chez les poussins une immunosuppression précoce et transitoire associée à une atrophie du thymus (TA) et de la bourse de Fabricius (BA). L’objectif de ce travail était de mieux comprendre les mécanismes cellulaires responsables de cette atrophie. La 1ère étape de mon travail a été d'établir un modèle d'infection in vivo menant à une BA et TA suffisante et reproductible. Une fois établi, ce modèle nous a permis d’étudier l’effet du MDV au sein de ces organes à 6, 10 et 14 jours post-infection. Les résultats indiquent que l'apoptose et l'inhibition de prolifération peuvent contribuer à la BA, tandis que seule l'augmentation de l'apoptose conduit à la TA. La numération des lymphocytes sanguins, a mis en évidence une diminution des lymphocytes B durant les 2 premières semaines post-infection concomitamment à la BA. Cette technique semble donc un outil prometteur non invasif pour diagnostiquer la BA induite par le MDV. Une différence de sensibilité à la TA et BA induite par le MDV a été mise en évidence dans deux lignées de poule White Leghorn d’haplotype B différents, toutes deux très sensibles au développement des tumeurs.

Résumé / Abstract : Marek's disease virus (MDV) infection induces early and transient immunosuppression associated with atrophy of the thymus (TA) and the bursa of Fabricius (BA) in chicks. The aim of this work was to better understand the cellular mechanisms responsible for this atrophy. The first step in my work was to establish an in vivo infection model leading to a sufficient and reproducible BA and TA. Once established, this model allowed us to study the effect of MDV in these organs at 6, 10 and 14 days post-infection. The results indicate that apoptosis and inhibition of proliferation can contribute to BA, whereas only the increase in apoptosis leads to TA. The lymphocyte blood count showed a decrease in B-lymphocytes during the first 2 weeks of infection that seems related to BA. This technique therefore seems a promising non-invasive tool to diagnose BA at early times of MDV infection. A difference in sensitivity to MDV-induced TA and BA was found in two lines White Leghorn of different B haplotype, both of which very sensitive to tumor development.