Événements marquants et (re)construction de sens des dirigeants de l'économie sociale / Daniela Rodriguez ; sous la direction de Jean-Marie Barbier et de Marta Souto

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Signification (psychologie)

Chefs d'entreprise -- Formation

Entreprises d'économie sociale et solidaire

Professionnalisme

Valeurs (philosophie)

Classification Dewey : 370.115

Classification Dewey : 153.45

Barbier, Jean-Marie (1946-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Souto, Marta (Directeur de thèse / thesis advisor)

Giust-Desprairies, Florence (1950-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Brougère, Gilles (1955-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Quéré, Louis (1947-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Conservatoire national des arts et métiers (France) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Abbé Grégoire (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre de recherche sur la formation (Paris) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Cette recherche a pour objet le rapport entre événements marquants et dynamique de (ré)construction de sens à l’échelle de biographies individuelles. Nous nous intéressons aux constructions de sens que les dirigeants des entreprises de l’économie sociale opèrent autour de leur activité et d’eux-mêmes en activité, lorsqu’ils vivent/évoquent des événements qu’ils considèrent comme marquants dans leur vie professionnelle. L’intérêt de cette approche est de contribuer à la réflexion sur les liens entre formation, activité professionnelle et (ré)construction des sujets dans une perspective diachronique. Le travail sur le sens (Vidaillet, 1996; Barbier, 2011) fait partie de l’activité attendue des dirigeants. Il leur est demandé de devenir des « donneurs de sens ». Cette attente sociale est d’autant plus forte auprès des dirigeants de l’économie sociale que leur culture prône des pratiques économiques respectueuses des valeurs telles que la solidarité, ou la coopération, dans une démarche qui se veut démocratique et in fine émancipatrice pour les êtres humains. Les enjeux de sens sont donc doubles pour ces dirigeants: d’une part ils constituent une matière de leur travail de dirigeants, d’autre part ils leur sont essentiels en tant que membres de la culture de l’économie sociale.Évoquer des événements marquants invite les dirigeants à réfléchir à leur parcours à partir de situations concrètes. Deux hypothèses sont formulées : les événements marquants constitueraient des ruptures dans les processus de construction de sens et ces événements mettraient en jeu des sens collectif liés à l’économie sociale. Le cadre théorique répond à une approche multiréférentielle (Ardoino; Souto). Il fait appel aux apports de la psychologie culturelle (Bruner), de la psychologie narrative (Crossley) et de la formation des adultes (Souto; Barbier) pour approcher les constructions de sens. La sociologie, la psychosociologie, et l’herméneutique (Gadamer) sont sollicitées pour interroger la notion d’événement. Des entretiens non directifs auprès de treize dirigeants ont donné lieu à la production de 39 récits d’expérience personnelle. L’analyse narratologique se centre sur les composantes de chaque récit afin de comprendre la dynamique des (ré)constructions de sens vécus/ évoqués/déclenchés. Les résultats obtenus sont de deux types. D’un point de vue théorique, l’analyse des événements marquants permet de penser la (ré)construction de sens comme une articulation dynamique d’émotions, d’horizons d’attente, de principes d’action, de temporalités différentes, associées à des situations vécues par le dirigeant. Par ailleurs, la structure des récits et leurs thèmes, dévoilent à la fois le caractère collectif des (ré)constructions de sens et les éléments occultés par la culture de l’économie sociale. D’un point de vue de la praxéologie, les caractéristiques des récits portant sur les événements marquants sont susceptibles d’intéresser les formateurs utilisant cette méthode.

Résumé / Abstract : The present research work focuses on the relation between significant professional life events and the meaning (re)construction dynamics regarding individual biographies. The attempt here is to understand how CEOs within social economy enterprises, operate meaning (re)constructions in relation to their professional activity and to themselves, when they live/evoke the events they consider significant in their professional lives. The interest of this approach is to discuss the links between lifelong learning, professional activity and (re)construction of individuals with a diachronic perspective. Society expect CEOs to construct meaning (Vidaillet, 1996; Barbier, 2011). This expectation is all the stronger with the leaders of the social economy, that their culture advocates economic practices respectful of values such as solidarity or cooperation, in a process that is democratic and ultimately emancipatory for individuals. The stakes of meaning are thus double for these leaders: on the one side, it constitutes a matter of their work as leaders; on the other side, it is essential to them as members of social economy culture. To evoke the significant events, invites leaders to elaborate on their professional lives as from real situations. Two hypothesis are discussed here: significant events would constitute ruptures in the dynamics of meaning construction and these events would relay culture meanings. The theoretical frame corresponds to a multi-referential approach (Ardoino; Souto): cultural psychology (Brunner) narrative psychology (Crossely), lifelong learning theories (Souto, Barbier), psycho-sociology and hermeneutics (Gadamer) perspectives are used to explore the notion of event.Non-directive interviews with 13 leaders produced 39 accounts of personal experiences. The narrative analysis center on the components of each account to understand the dynamics of (re)constructions of lived/ evoked/ triggered meaning. The results are of two types: from a theoretical point of view the analysis of significant professional life events conceives them as the dynamic articulation of goal expectations, action principles, temporalities associated to the situations lived by the leaders. Besides, the structure of the narratives and their themes, reveal the collective character of the (re)construction and the elements masked by the social economy culture. From a praxeological point of view, the characteristics of the professional life events accounts may interest trainers who apply this method.