Conséquences de la fatigue sur la performance en tennis de table / Yann Le Mansec ; sous la direction de Antoine Nordez et de Marc Jubeau

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Tennis de table

Fatigue mentale

Réaction, Temps de

Fatigue musculaire -- Dissertation universitaire

Performance sportive -- Dissertation universitaire

Nordez, Antoine (1980-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Jubeau, Marc (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Bosquet, Laurent (Président du jury de soutenance / praeses)

Delextrat, Anne (1977-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Lepers, Romuald (1968-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Guevel, Arnaud (Membre du jury / opponent)

Université de Nantes (1962-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Éducation, langages, interactions, cognition, clinique (Nantes) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Université Bretagne Loire (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Laboratoire Motricité, Interactions, Performance (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Si les effets délétères de la fatigue neuromusculaire au cours de mouvements simples ne sont plus à démontrer, les effets d’une telle modalité de fatigue au cours de tâches complexes, i.e., poly-articulaires, restent à investiguer. Par ailleurs, il a été démontré que la fatigue mentale pouvait également impacter négativement la performance sportive au cours d’exercices mono-articulaires ou énergétiques. L’objectif de ce travail de thèse visait donc à évaluer l’impact de ces deux modalités de fatigue (mentale et neuromusculaire) sur des paramètres physiologiques (temps de réaction) et techniques (vitesse et précision des balles) associés au tennis de table, ceci afin de mieux comprendre la nature et l’ampleur des altérations pour, in fine, proposer des situations concrètes pour les entraîneurs et/ou préparateurs physiques. Au cours des six études qui composent ce travail de thèse, nous avons évalué la demande de l’activité du joueur en tennis de table au niveau des membres inférieurs (étude préliminaire et étude 1). Par la suite, les études 2 et 3 se sont intéressées aux effets de la fatigue (neuromusculaire et mentale) sur les caractéristiques de la balle. Des altérations différentes ont été mises en évidence selon la nature de la fatigue considérée. Enfin, les études 5 et 6 ont mesuré les effets de ces mêmes modalités de fatigue sur les différentes composantes du temps de réaction. Ces études ont montré que des participants soumis à une tâche mentalement ou physiquement fatigante étaient capables de maintenir un temps de réaction stable. Cependant, les mécanismes permettant ce maintien du niveau de performance étaient différents selon la nature de la fatigue considérée.

Résumé / Abstract : The deleterious effects of neuromuscular fatigue during simple movements are well documented. However, the effects of neuromuscular fatigue during complex tasks, i.e., polyarticular movements, are still a matter of debate. Otherwise, it has been demonstrated that mental fatigue could also have a negative impact on sport performance during monoarticular or energetic exercises. This thesis aimed to investigate the effects of both mental and neuromuscular fatigue on physiological (reaction time) and technical (speed and accuracy of the ball) parameters associated to table tennis, in order to propose practical applications for trainers and physical coaches to optimize the performance. This thesis was composed of six studies. In the first two studies, the characterisation of the effort involving the lower limbs during table tennis was performed (preliminary study and study 1). Thereafter, studies 2 and 3 focused on the effects of both mental and neuromuscular fatigue on ball characteristics. The results of these studies showed that mental and neuromuscular fatigue induced alterations of ball characteristics, but these alterations could differ between both fatigue conditions. Lastly, studies 4 and 5 measured the effects of these two types of fatigue on reaction time components. These studies highlighted that when they are mentally or physically fatigued, participants were able to maintain their level of performance. However, the mechanisms to maintain the performance level were different depending on the type of fatigue considered.