Perception et savoir non su : Merleau-Ponty et l'inconscient freudien / Paula Galhardo Cépil ; sous la direction de Renaud Barbaras

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Merleau-Ponty -- Maurice -- 1908-1961 -- Critique et interprétation

Inconscient

Perception (philosophie)

Classification Dewey : 121.34

Barbaras, Renaud (1955-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Benoist, Jocelyn (1968-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Depraz, Natalie (1964-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Bimbenet, Étienne (1967-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Pirard, Regnier (Membre du jury / opponent)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Philosophie (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (Paris) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : Une philosophie de la subjectivité peut-elle accepter le concept freudien d’inconscient ? Cette question est au cœur du projet philosophique de Merleau-Ponty. Le but de ce travail est de montrer comment le questionnement de Merleau-Ponty sur l’inconscient ouvre un espace de pensée nouveau. Celui-ci est délimité d’une part, par une confrontation avec la philosophie de Sartre – Merleau-Ponty transforme le sens de la conscience irréfléchie reconfigure la rencontre d’autrui – d’autre part, par le remaniement de l’inconscient freudien – il s’agit de faire place à la découverte de Freud, tout en écartant une conception réaliste de l’inconscient. C’est en prenant appui sur ce qu’il nomme perception que Merleau-Ponty ouvre la voie à un savoir qui ne se sait pas.

Résumé / Abstract : Can a philosophy of subjectivity accept the Freudian concept of the unconscious? This question is at the heart of Merleau-Ponty’s philosophical project. The objective of this dissertation is to show how Merleau-Ponty develops a novel conception of the unconscious. This conception is the product, on the one hand, of a confrontation with Sartre’s philosophy: Merleau-Ponty seeks to reconsider the Sartre an idea of a pre-reflective consciousness and draw other lessons than Sartre does from the analysis of Otherness. It is the result, on the other hand, of a critical reception of the Freudian idea of the unconscious : Merleau-Ponty seeks to make space for Freud’s discovery while rejecting a realist conception of the unconscious. Drawing mainly on his conception of perception, Merleau-Ponty fleshes out – in dialogue with Freud and Sartre – the idea of an “unknown knowing”, i.e. the idea that we may possess a piece of knowledge without knowing it.