Discrimination à l'état solide durant la cristallisation : application à l'ultrapurification du phénanthréne / Antoine Burel ; sous la direction de Gérard Coquerel

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Catalogue Worldcat

Cristallisation

Phénanthrène -- Chimie de l'état solide

Fusion de zone

Sublimation (physique)

Chromatographie en phase gazeuse

Classification Dewey : 530.41

Coquerel, Gérard (1955-.... ; chimiste) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Malo, Sylvie (Président du jury de soutenance / praeses)

Randon, Jérôme (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Leyssens, Tom (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Ter Horst, Joop (19..-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Normandie Université (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale physique, sciences de l’Ingénieur, matériaux, énergie (Saint-Etienne du Rouvray, Seine Maritime) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Sciences et méthodes séparatives (Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime) ; 2000-...) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Sciences et méthodes séparatives (Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime) ; 2000-...) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Université de Rouen Normandie (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Relation : Discrimination à l'état solide durant la cristallisation : application à l'ultrapurification du phénanthréne / Antoine Burel ; sous la direction de Gérard Coquerel / , 2017

Résumé / Abstract : La cristallisation est un processus d’auto-assemblement de molécules à partir d’une phase désordonnée (liquide, amorphe ou gazeuse). De façon générale, la miscibilité à l’état solide entre un constituant d’intérêt et son impureté dépendent d’une part, de la structure moléculaire de ces deux espèces, et d’autre part, de la structure cristalline du réseau hôte, c’est-à-dire celui du composé d’intérêt. En cas d’absence de miscibilité, l’optimisation des conditions de cristallisation permet un retrait total de l’impureté du composé visé. Cette thèse vise à démontrer que, lorsque deux molécules sont semblables et que leur structure cristalline est peu dense, des solutions solides de substitutions peuvent se former et empêcher le retrait de l’impureté de l’espèce cible. Inversement, lorsque les impuretés sont très diférentes de l’espèce à purifer, l’absence de solution solide est observée et permet leur élimination totale grâce à une bonne discrimination à l’état solide. Le système du phénanthrène, un composé servant entre autres de base pour la synthèse de composésmorphiniques, a été choisi pour illustrer cette thèse. Diverses méthodes de cristallisation (fusion de zone, co-cristallisation, recristallisation en solution, sublimation-condensation) ont été testées et ont permis, après optimisation et combinaison, l’obtention à l’échelle préparative de phénanthrène pur à plus de 99,999 % en moles, ce qui le place sur l’échelle de l’ultra-pureté (pureté > 99,9 % en moles).

Résumé / Abstract : Crystallization is a process during which molecules self assembly from a disordered (liquid, amorphous or gaseous) phase. The miscibility in the solid state between a component of interest and its impurity depends on: (i) their molecular structures, (ii) the crystal structure of the host lattice (namely, that of the component of interest). When no solid solution exists, the impurity can be completely eliminated from the target product after optimization of the crystallization conditions.The present thesis intends to demonstrate that, when two compounds present similar molecular structures with low-density crystal structures, solid solution formation can occur which prevents from their complete separation. Conversely, in case of sufcient dissimilarity, no solid solution is stable and their separation is possible thanks to a large discrimination in the solid state. The phenanthrene system – a model compound used as base for the synthesis of morphine derivatives – was chosen to illustrate this thesis. Several crystallization methods (zone melting, co-crystallization, solvent assisted crystallization and sublimation-condensation) were investigated and permitted, after optimization and combination, to obtain 99.999(9) mole % purity phenanthrene (which is above the ultrapure grade of 99.9 mole %).