La puissance des genres fictionnels de l'imaginaire : sociologie d'une mouvance sociétale / Frédérique Réguant ; sous la direction de Patrick Tacussel

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Cinéma -- Sociologie

Imaginaire (philosophie)

Sociologie du quotidien

Science-fiction

Tacussel, Patrick (1956-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Bryon-Portet, Céline (1973-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Capeller, Wanda de Lemos (1948-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Maffesoli, Michel (1944-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Université Paul Valéry (Montpellier) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; 2015-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : Magie, monstres, vampires, héros, les images de l’extraordinaire sont omniprésentes et fascinent le grand public. Des librairies qui ouvrent à minuit pour la sortie du dernier Harry Potter, des cinémas bondés pour le dernier volet du Hobbit, des manifestations culturelles de plus en plus importantes, une forte expansion des jeux de rôles, ne sont autre que les indices sociétaux d’une évolution des nouvelles manières de vivre la quotidienneté, le présent. En constante mutation, ces « genres fictionnels de l’imaginaire », comme nous les nommons, ont pénétré de multiples sphères de la vie des individus. Dans cette perspective, nous nous attacherons à analyser et comprendre l’intérêt des publics pour ces genres, ce qu’ils suscitent, tant au niveau individuel que collectif. Nous nous positionnerons dans le cadre d’une sociologie compréhensive et utiliserons certains éléments de compréhension fournis par la sociologie de l’imaginaire notamment dans ce qu’elle apporte à l’étude du présentéisme et de l’être ensemble.

Résumé / Abstract : Magic, monsters, vampires, heroes, the representations of the extraordinary are pervasive and fascinate the crowd. Bookshops that open at midnight for the release of the last Harry Potter, crowded cinemas for the last movie of the Hobbit trilogy, growing cultural manifestations, role playing games and more, are only symptoms of a societal evolution of new ways to live in our era. In constant mutation, these “fictional literary genres of the imaginary”, as we call them, have penetrated many spheres of people’s lives. In this perspective, we will try to analyze and understand people’s interest for these genres, what they evoke in people’s minds at an individual level and at collective one. We will study this topic in a comprehensive sociology and will use some comprehension elements supplied by the imaginary sociology especially in what it brings to the study of presenteeism.