Théories effectives des champs pour systèmes avec interaction forte : diffusion des nucléons et états liés de quarks lourds / Mario Sánchez Sánchez ; sous la direction de Ubirajara Van Kolck

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Catalogue Worldcat

Nucléons

Pions (particules)

Perturbation (théorie quantique)

Van Kolck, Ubirajara (Directeur de thèse / thesis advisor)

Carbonell, Jaume (Président du jury de soutenance / praeses)

Frederico, Tobias (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Hammer, Hans-Werner (1969-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Pavón Valderrama, Manuel (Membre du jury / opponent)

Somà, Vittorio (Membre du jury / opponent)

Université Paris-Saclay (2015-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Particules, hadrons, énergie et noyau : instrumentation, imagerie, cosmos et simulation (Orsay, Essonne ; 2015-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Institut de physique nucléaire (Orsay, Essonne ; 1956-2019) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Université Paris-Sud (1970-2019) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Résumé / Abstract : Au cours des dernières décennies, des théories effectives des champs (TEC) ont été largement utilisées comme approche de la physique à interaction forte et à faible énergie (régimes nucléaires et hadroniques). Dans cette thèse, nous explorons en détail trois exemples d'applications du programme des TEC au système NN dans l'état de spin singulet (onde S et ondes périphériques respectivement) et aux molécules théorisées de mésons lourds DDs0* et D*Ds1*.

Résumé / Abstract : During the last few decades, effective field theories (EFT) have been widely used as an approach to low-energy strong-interacting physics (nuclear and hadronic regimes). In this thesis, we will explore in detail three examples of applications of the EFT program to the spin-singlet NN system (S wave and peripheral waves respectively) and to the theorized heavy-meson molecules DDs0* and D*Ds1*.