La Constitution du 27 octobre 1946 : nouveaux regards sur les mythes d'une constitution "mal aimée" : actes du colloque du 9 novembre 2016 / à l'initiative de l'Association Française de Droit Constitutionnel (AFDC) ; [organisé par l'Équipe de Recherches en Droit Public (ERDP) - CRD&P (EA n° 4487) de l'Université de Lille Droit et Santé, et l'Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne (ISJPS) de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne] ; sous la direction de Emmanuel Cartier et Michel Verpeaux

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-84934-317-3

Catalogue Worldcat

EAN : 9782849343173

France -- constitution (1946)

Droit constitutionnel -- France -- 1945-1970

Institutions politiques -- France -- 1945-1970

France -- 1944-1958 (4e République) -- Constitutions

Classification Dewey : 342.02

Cartier, Emmanuel (1971-.... ; juriste) (Directeur de publication / publishing director)

Verpeaux, Michel (1950-....) (Directeur de publication / publishing director)

Association française de droit constitutionnel (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (Paris) (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Equipe de recherches en droit public (Lille) (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Centre de recherche Droits et perspectives du droit (Lille ; 2010-....) (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Collection : Droit public / Le Kremlin-Bicêtre : mare & martin , 2007-

Résumé / Abstract : La 4e de couverture indique : "La célébration du soixante-dixième anniversaire de la Constitution du 27 octobre 1946, adoptée à l'issue d'une des périodes les plus sombres de l'histoire de France, a été l'occasion de réinterroger la place de ce texte d'une grande richesse dans le double champ politique et constitutionnel. Cette actualisation du regard sur cette Constitution et sur cette République qui en est issue, qualifiées toutes deux pendant longtemps de "mal aimée", était nécessaire alors que la Constitution de 1958 souffre, elle aussi, de déséquilibres flagrants qui amènent certains commentateurs autorisés à mobiliser la Constitution de 1946 non plus en tant que repoussoir mais en tant que modèle. Le regard proposé dans cet ouvrage est celui de l'interdisciplinarité. La combinaison du droit, de la science politique et de l'histoire était seule à même de rendre compte de ces mythes qui nous gouvernent, de leurs interprétations mais aussi de leurs transformations."