Approche acoustique de la dynamique et la distribution spatiale des ressources halieutiques de petits pélagiques dans l'upwelling sénégalo-mauritanien / Abdoulaye Sarré ; sous la direction de Patrice Brehmer

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Poissons pélagiques -- Distribution géographique -- Atlantique, Côte de l' (Afrique, nord-ouest)

Upwelling -- Atlantique, Côte de l' (Afrique, nord-ouest)

Acoustique sous-marine

Classification Dewey : 578.77

Brehmer, Patrice (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Tito de Morais, Luis (Président du jury de soutenance / praeses)

Guillard, Jean (1960-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Toresen, Reidar (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Diadhiou, Hamet Diaw (19..-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Bretagne Occidentale (1971-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences de la mer et du littoral (Plouzané) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Laboratoire des sciences de l’environnement marin (Plouzané, Finistère) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Le long des côtes nord-ouest africaines, parmi les plus poissonneuses au monde, les ressources halieutiques sont importantes tant du point de vue socio-économique que culturel. Les petits poissons pélagiques sont suivis au niveau sous régional depuis plus de trois décennies en s’appuyant sur les méthodes hydroacoustiques d’évaluation de stocks. Ces campagnes ont ainsi permis de fournir aux gouvernants une base scientifique en matière de prise de décision à des fins d’aménagement des pêcheries pélagiques. Un défi spécifique est de connaitre leur représentativité par rapport aux stocks ciblés. Nous rassurons sur cette représentativité sur la couverture de Sardinella aurita par ces campagnes. Par contre, pour S. maderensis une partie du stock ne serait pas échantillonnée et la méthode n’est pas adaptée pour Illisha africana et Ethmalosa fimbriata. Nous reportons des déplacements vers le nord dans la répartition de S. aurita et d’autres espèces de pélagique, attribués à la redistribution de l'intensité et de la productivité des upwellings [découpé en 5 sous zones du sud Maroc au sud Sénégal], diminuant ainsi l’abondance de la sardinelle dans la région côtière intertropicale. Pour la première fois en utilisant des séries chronologiques d'observation indépendantes à la méso-échelle, nous montrons un changement vers le nord dans la distribution de S. aurita depuis 1995 et l'attribuons au fort réchauffement de l'océan dans la région. De plus les changements spatiaux observés dans la biomasse de S. aurita au cours des 20 dernières années sont du même ordre de grandeur que ceux enregistrés pour les isothermes de surface. De tels changements auront une incidence sur les considérations politiques dans la gestion de la sécurité alimentaire dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest.

Résumé / Abstract : Along the coast of North-West Africa, among the richest waters over the word, fish supply is important at both socio-economic and cultural levels. In this region, the small pelagic fish are the most abundant marine resources and are monitored using hydroacoustic stock assessment methods since more than three decades. These surveys have allowed providing to local authorities a sound scientific basis for deciding about the management of pelagic fisheries. A specific challenge is to know the representativity of these surveys with respect to the stocks targeted. In this work, we confirm this representativity for Sardinella aurita stock while for S. maderensis, a part of the stock could have not been sampled and for pour Ilisha africana and Ethmalosa fimbriata these surveys are not the best tool. Furthermore, Northward shifts in the distribution of sardinella in the Canary Current Large Marine Ecosystem are recorded in this work and have been attributed to the redistribution of upwelling intensity and productivity, resulting in the abundance of sardinella decreasing in the inter-tropical coastal region. Here for the first time using independent observational time series, we report a robust northward shift in S. aurita since 1995 and attribute it to the strong ocean warming in the region. The observed spatial shifts in biomass in the last 20 years are of the same order of magnitude as those recorded for surface isotherms. Such changes will impact policy considerations in the management of food security in several West African countries and should be considered with respect to “Intended Nationally Determined Contributions”.