Consumer behavior, household production and shadow prices : applications to the allocation of time and to social interactions / Anil Alpman ; sous la direction de François Gardes

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Consommation

Prix

Budgets temps

Consommateurs -- Attitude (psychologie)

Classification Dewey : 331

Gardes, François (1950-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Trognon, Alain (Président du jury de soutenance / praeses)

Wolff, François-Charles (1973-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Merrigan, Philip (1956-) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Lévy-Garboua, Louis (1945-....) (Membre du jury / opponent)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale d'Économie (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Certaines ressources ne peuvent pas être échangées sur le marché mais elles peuvent être valorisées par les prix virtuels. Je dérive théoriquement 3 types de prix virtuels dont j'estime structurellement la valeur au niveau individuel afin d'analyser leurs effets sur le comportement et le bien-être des individus. J'apparie statistiquement les enquêtes Consumer Expenditure et American Time Use en utilisant une procédure d'appariement qui résout les faiblesses des procédures standards. Premièrement, j'estime le prix virtuel du temps qui nécessite des étapes permettant l'estimation d'une fonction d'utilité, qui dépend du temps et des biens marchands, que j'utilise comme une nouvelle mesure de bien-être. Les résultats montrent que la réallocation du temps a permis d'absorber 30% de l'effet néfaste de la Grande Récession. Je calcule ensuite le prix virtuel de 5 activités (produites par le consommateur), telles que le loisir et l'alimentation, afin d'estimer les élasticités des utilisations du temps (y compris l'offre de travail) et de la demande d'activité par rapport au revenu complet, au prix virtuel du temps, au prix virtuel des activités, au salaire, et au prix des biens marchands. Le troisième prix virtuel que j'aborde fournit le coût du sous-emploi/chômage en fonction de caractéristiques individuelles. Cela permet d'évaluer le coût d'opportunité des politiques d'emplois et de déterminer le niveau des allocations chômage. Finalement, je propose une reformulation de la théorie des normes sociales où j'analyse les déterminants de la désobéissance aux normes sociales ; et l'effet de la désobéissance sur les prix virtuels, le comportement individuel et, enfin, sur la croissance.

Résumé / Abstract : Many resources cannot be exchanged and priced on the markets but they can be valued by shadow prices. In this thesis, I theoretically derive 3 kinds of shadow prices and structurally estimate them at the individual level to analyze their effects on the behavior and the welfare of individuals. I combine the consumer expenditure and the American time use surveys (2004-2012) using a statistical matching procedure that overcomes the shortcomings of standard procedures. I first estimate the shadow price of time, which involves several steps where a utility function is estimated as a proxy for a new kind of well-being measure that depends on the amounts of time and market goods: it is shown that the reallocation of the forgone market work hours absorbed 30% of the Great Recession's negative welfare impact. Then, I compute the shadow prices of 5 home-produced activities (e.g., leisure and food) to estimate the elasticities of the time allocation functions (including the labor supply) and the demand elasticities of the activities with respect to the full income, the shadow price of time, the shadow price of the activities, the wage rate, and the price of market goods. The third shadow price addressed in this thesis yields the costs of under/unemployment as a function of demographic characteristics, which is essential for evaluating the opportunity cost of unemployment policies and for setting the level of unemployment benefits. Finally, I propose a reformulation of the theory of social norms where I analyze the determinants of the disobedience level to social norms along the effects of the disobedience on shadow prices, individuals' behavior, and, eventually, on economic growth.