Formation à la prise en charge des otites moyennes aigues chez les enfants de 0 à 10 ans : attentes des Médecins Généralistes / par Orianne Beaupertuis ; sous la direction du Dr Marie-Gabrielle Vigue

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Pédiatrie

Otite moyenne -- Chez l'enfant

Antibiothérapie en pédiatrie

Vigué, Marie-Gabrielle (1982) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Montpellier. Faculté de médecine (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Introduction : L’Otite Moyenne Aigue (OMA) est l’infection pédiatrique la plus fréquente, et la première cause de prescription d’Antibiotiques (ATB) chez l’enfant. 90% des OMA sont traitées par antibiothérapie en France, 4° pays plus gros prescripteur d’ATB d’Europe, contre 31% dans d’autres pays. Dans le contexte actuel de maitrise et de diminution des traitements ATB, un projet de formation sur la prise en charge des OMA chez l’enfant de 0 à 10 ans, dédiée aux Médecins Généralistes (MG), a vu le jour. L’objectif de ce travail consiste à recueillir les attentes des MG à propos de cette formation. Méthode : Il s’agit d’une étude qualitative par entretiens semi-dirigés auprès de 11 MG exerçant dans l’Hérault entre Novembre 2016 et Mars 2017. Résultats : Les Médecins interrogés souhaitent retrouver dans la formation les principaux sujets qui les mettent en difficulté lors de la prise en charge des OMA, à savoir l’examen otoscopique, les techniques d’ablation du cérumen et de positionnement de l’enfant, les astuces à mettre en place lors d’un examen otoscopique difficile, ainsi que les recommandations de bonnes pratiques. Ils insistent par ailleurs sur l’importance de l’éducation des parents lors de la prise en charge des OMA. Les types de formation désirés sont multiples : un support informatique avec des vidéos et des cas cliniques, des stages pratiques avec un Otorhinolaryngologiste, des plaquettes d’images ou enfin des rencontres avec des Spécialistes. Conclusion : Les attentes des MG sont variées, mais ceux-ci insistent particulièrement sur l’apprentissage de gestes pratiques, nécessaires pour permettre un examen otoscopique de qualité, et sur l‘accès aux connaissances théoriques (recommandations de bonnes pratiques). Il serait intéressant d’étudier, dans un second temps, les modifications induites par cette formation, lorsqu’elle aura vu le jour, sur la prise en charge des OMA chez les enfants par les MG