Partage d'une recherche faite sur Internet par le médecin généraliste pendant la consultation : Le vécu des patients. / Mélissa Stopin ; sous la direction de Patrick Marais

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Marais, Patrick (1952-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université d'Angers (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Partage d'une recherche faite sur Internet par le médecin généraliste pendant la consultation : le vécu des patients / Mélissa Stopin ; sous la direction de Patrick Marais / , 2017

Résumé / Abstract : La consultation médicale s’oriente progressivement d'une rencontre asymétrique vers une rencontre entre deux individus informés. Plusieurs études analysent l'impact d'Internet sur la relation médecin-patient mais peu sont centrées sur l'utilisation d'Internet pendant la consultation. Quelle est l'influence de cette utilisation sur la relation médecin-patient? Cette étude qualitative a exploré, par entretiens semi-dirigés enregistrés entre juin et octobre 2016 dans le Maine-et-Loire, le vécu de 14 patients, recrutés en variation maximale, concernant une consultation au cours de laquelle une recherche sur Internet a été effectuée avec le médecin. L’analyse déductive a mis en évidence une amélioration de la qualité de l’échange avec le médecin conduisant à un sentiment de réassurance du patient. Ceci via une modification de la confiance du patient envers son médecin. Cette confiance n’est pas diminuée mais elle se retrouve déplacée dans les nouvelles attentes du patient : celle d’un discours plus libre. Un sentiment de fiabilité pour l’information reçue apparaît alors face à ce médecin qui s’informe en temps réel. Grâce à ce discours plus détendu, plus proche et plus ouvert, l’adhésion et la participation du patient à ses soins sont renforcées. A travers cette utilisation d’Internet, l’autorité du médecin est dans la plupart des cas inchangée ; mais il est évalué sur son savoir et ses valeurs éthiques. Enfin, ses rôles ont été hiérarchisés : il doit rester un soignant avant tout. L’évolution d’un patient passif vers un patient actif qui s’informe seul sur Internet va de pair avec l’obligation du médecin de l’informer sur sa situation et ses choix possibles. La relation médicale s’oriente désormais vers un partenariat où les décisions sont prises ensemble, par le patient et son médecin. Le partage pendant la consultation d'informations issues d'Internet ne semble plus chronophage surtout face à la nécessité de ce nouveau mode de dialogue. Si l’utilisation d’Internet pendant la consultation est bien cadrée, le médecin devient alors, en plus d’un soignant, un « guide » et permet ainsi une meilleure autonomie du patient.

Résumé / Abstract : The medical consultation is progressively moving from an asymmetrical meeting to a gathering between two informed persons. Several studies analyze the impact of the Internet on the doctor-patient relationship but few focus on Internet use during the medical consultation. What is the influence of this use on the doctor-patient relationship ? This qualitative study explored, with recorded interviews between June and October 2016 in Maine-et-Loire, the experience of 14 patients, recruited in maximum variation. The interviews was about a consultation during which an Internet search was made by the doctor and shared with the patient. The deductive analysis revealed an improvement in the quality of the exchange with the practitioner leading to a feeling of patient’s reassurance. This changes the patient's confidence in the doctor. This confidence is not diminished, but it’s displaced in the new expectations of the patient: a freer speech. A reliable feeling of the information received appears when the doctor informs himself in real time. Thanks to this more relaxed, closer and more open speech, the patient's adherence and participation in his care are reinforced. Through this use of the Internet, the doctor's authority is in most cases unchanged; but he’s evaluated on his knowledge and his ethical values. Finally, his roles have been prioritized: he must remain a caregiver. The evolution from a passive patient to an active patient who informs himself on Internet reinforces the practitioner’s duty to properly communicate on the situation and possible choises. The medical relationship is now moving towards a partnership where decisions are made jointly by the patient and his doctor. The sharing of information from the Internet during the medical consultation seems no longer time-consuming, especially facing the necessity for this new mode of dialogue. If the use of the Internet during the medical consultation is well calibrated, the practitioner becomes, in addition to a healer, a "guide" and thus allows a better autonomy of the patient.