Aspects formels de machines de vision / Jean-François Poiraudeau ; sous la direction de R. Berland

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Programmation fonctionnelle (informatique)

Berland, Richard (1939-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Limoges (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : La description, pour l'utilisateur, des matériels (processeurs ou sous-systèmes industriels) est loin d'avoir bénéficié d'une rigueur comparable à celle employée actuellement dans la description des langages informatiques. Seul le Transputer fait exception. Pour décrire des machines de vision, nous proposons dans ce mémoire une application des recherches de génie logiciel utilisant un formalisme mathématique simple fondé sur des expressions fonctionnelles (au sens mathématique). A notre connaissance, cette application, qui devrait permettre une meilleure coopération du matériel et du logiciel, n'avait pas encore été envisagée. Le premier chapitre présente différents moyens formels de spécification. Nous analysons d'abord le travail le plus significatif sur les types abstraits image. Ensuite nous présentons trois spécifications de processeurs menées l'une à l'aide du langage de spécification Z- une des deux grandes méthodes constructives. Le deuxième chapitre présente la description, à l'aide de Z, de deux cartes industrielles de triatement d'images. Le formalisme adopté, s'il ignore les contraintes temporelles, a cependant une puissance d'expression suffisante pour décrire de manière homogène le fonctionnement logique de machines actuelles. Le troisième chapitre s'intéresse, de manière plus prospective, aux architectures des machines multiprocesseurs de traitement d'images et propose l'usage de langages fonctionnels pour la description partielle et la programmation de ces machines. Nous estimons que ce type de description, malgré ses limites, peut faciliter la portabilité des applications de vision. Il peut également s'envisager pour d'autres systèmes hétérogènes complexes.