Cadres, méthodes et fonctions de l’intervention psychologique en soins palliatifs / Cyrille Le Jamtel ; [sous la direction de]Nadine Proïa-Lelouey

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Soins palliatifs

Accompagnement de la fin de vie -- Aspect psychologique

Entretiens en psychologie

Psychologie -- Méthodologie

Sujet (psychologie)

Peur de la mort

Symbolique (psychanalyse)

Proia-Lelouey, Nadine (Directeur de thèse / thesis advisor)

Ciccone, Albert (Président du jury de soutenance / praeses)

Talpin, Jean-Marc (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Drieu, Didier (1959-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Caen Normandie (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Normandie Université (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

École doctorale homme, sociétés, risques, territoire (Caen) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre d'étude et de recherche sur les risques et les vulnérabilités (Caen ; 2004-....) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Notre travail porte sur l’intervention du psychologue auprès de sujets en soins palliatifs, c’est-à-dire confrontés au caractère incurable d’une maladie somatique. Basant notre recherche sur plusieurs années d’expérience professionnelle dans ce domaine, nous avons souhaité, après un préambule historique concernant les soins palliatifs, décrire les cadres et les méthodes correspondant à ces situations extrêmes puisqu’elles remettent en cause le cadre psychothérapique habituel d’intervention du psychologue clinicien. Notre évocation des cadres déontologiques, temporels et spatiaux nous permettra d’entrevoir un dispositif de soins psychiques favorisant l’émergence et le maintien d’une position subjective dans un environnement médicalisé, qui risque de maintenir le patient dans une position d’objet de la pratique médicale palliative. Nous aborderons deux méthodes ou techniques d’entretien pouvant être associées afin de répondre au mieux aux demandes du sujet. L’entretien en binôme avec un professionnel de santé (infirmier ou médecin) et l’entretien individuel sont deux méthodes que nous avons pu expérimenter dans le cadre de notre exercice en équipe mobile de soins palliatifs. Notre recherche abordera enfin la fonction transformatrice et contenante de ces entretiens psychologiques permettant la mise en sens langagier et la symbolisation de l’expérience subjective traumatique pouvant être vécue par le patient après l’annonce de l’incurabilité. Cinq cas cliniques nous permettront d’aborder l’activité transitionnelle de transformation de l’entretien psychologique. Cette fonction transformatrice dont nous postulons l’existence dans le cadre des soins palliatifs va permettre au sujet de dépasser la saisie de l’expérience traumatique au profit d’un travail de symbolisation. La rencontre intersubjective du sujet et du psychologue dans l’aire d’expérience du sujet va permettre la mise en place d’une aire intermédiaire entre jeu et langage, un espace potentiel dans lequel le sujet pourra éprouver la capacité à être seul face à sa mort en présence du psychologue.

Résumé / Abstract : Our work concerns the psychologist’s intervention in palliative care, with people facing the incurable nature of a somatic disease. Basing our research on several years of professional experience in this field, we wanted after a historic preamble on palliative care, to describe the frameworks and methods for these extreme situations as they challenge the usual psychotherapeutic context of inter-vention of the clinical psychologist. Our description of the ethical, temporal and spatial frameworks allow us to see the mental health care system as favoring the emergence and maintenance the posi-tion of subject in a medical environment, which may keep the patient in a position of object. We discuss two methods that can be combined to respond to the request of the subject. The interview in tandem with a health professional (nurse or doctor) and the personal interview are the two methods we have experienced within our mobile team of palliative care. Our research address the transform-ative function and the containing function of these interviews allowing the symbolization of the traumatic subjective experience that can be experienced by the patient after the announcement of the incurability. Five clinical cases address the transitional process of the psychological interviews. This transformative function that we postulate the existence in the context of palliative care will allow the subject to overcome the traumatic experience in favor of a work of symbolization. Inter-subjective meeting between subject and psychologist will allow the establishment of an intermediate area experience between play and language, a potential space in which the subject may experience the capacity to be alone with his death in the presence of the psychologist.