Outils utilisables en consultation de médecine générale non programmée pour le repérage des troubles du langage chez l'enfant / par Franck Beucher ; sous la direction de M. le Pr Jean-Pierre Lebeau et Mme le Dr Isabelle Ettori

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Troubles du langage -- Chez l'enfant -- Dépistage

Enfants -- Langage -- Tests

Soins de santé primaires

Lebeau, Jean-Pierre (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Ettori-Ajasse, Isabelle (1984-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Tours (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Université de Tours. UFR de médecine (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Outils utilisables en consultation de médecine générale non programmée pour le repérage des troubles du langage chez l'enfant / par Franck Beucher ; sous la direction de M. le Pr Jean-Pierre Lebeau et Mme le Dr Isabelle Ettori / Tours : SCD de l'université de Tours , 2017

Résumé / Abstract : Contexte : Les troubles spécifiques du langage affectent entre 5 % et 10 % des enfants. Les conséquences des troubles du langage sur la vie quotidienne des enfants puis des adultes, sur l’insertion scolaire puis professionnelle peuvent être prévenues ou atténuées par des prises en charge précoces adaptées. Pour cela, un outil d’aide au repérage validé et adapté aux soins premiers est nécessaire. Objectif : Lister les outils de repérage des troubles du langage de l’enfant, utilisables en consultation de médecine générale non programmée. Evaluer leur validité et faisabilité. Méthode : Revue systématique de la littérature réalisée à partir des bases de données Pubmed, Lilacs, Psyclnfo, SUDOC et The Cochrane Library. Seuls les articles évaluant la validité ou la faisabilité d’un outil de repérage en soins premiers ont été inclus dans l’analyse. Résultats : 2941 articles ont été sélectionnés, 29 études ont été incluses dans l’analyse. 30 tests ont été référencés : 12 tests directs et 18 questionnaires parentaux. L’ERTL4 et les IDFC étaient les 2 seuls outils en langue française. Ils permettaient le repérage des troubles du langage à 4 ans ou à 12-18-24 mois. Leur temps de passation était inférieur à 10 minutes mais ils étaient globalement méconnus des médecins généralistes interrogés. La qualité et la comparabilité des études étaient limitées par les différences de critères de validité, par l’hétérogénéité des populations, des recrutements et des langues évaluées. Aucun test ne permettait le repérage des troubles du langage écrit. Conclusion : Parmi les tests directs et questionnaires parentaux disponibles, I’ERTL4 et les IDFC version courte apparaissent adaptés aux soins primaires où une évaluation rapide du langage de l’enfant est nécessaire. Bien qu’il y ait encore certains freins à une utilisation aisée lors d’une consultation non programmée, il semble maintenant nécessaire d’évaluer leur acceptabilité sur de larges échantillons de médecins généralistes.

Résumé / Abstract : Background : About 5 to 10% of all children are affected by specific language impairment. An early support could avoid the consequences of specific language impairment on children and adults’ daily routine, on their social and professionnal future. A valid and feasible tool to improve the wide screening in primary health is needed. Aims : A systematic review of the literature was conducted to examine specific language impairment screening tests in primary care setting. Methods : A systematic review of the literature was performed through the following sources : Pubmed, Lilacs, Psyclnfo, SUDOC and The Cochrane Library. We used standardized database subject headings to find two relevant items : screening, and language impairment. Selection criteria were : studies that examined the validity or the feasibility cf specific language impairment screening tests in primary care settings. We reviewed and removed irrelevant publications regarded to the title then the abstract. The final selection was made reviewing entire articles. Results :2941 papers were selected. 29 studies were included. 30 tests were listed : 12 direct tests and 18 parental questionnaires. ERTL4 and IDFC were the only two french tools. ERTL4 assessed children at age 4. IDFC assessed children at 12-18-24 months. They tooked Iess than 10 minutes te administer and they were largely unkown by the general practioners interviewed. Quality and comparability of the studies were limited by different validity criteria, heterogeneous samples and heterogeneous languages. No test assessed written language. Conclusions : Amongst thase tests, ERTL4 and IDFC short version seem apropriate ta quickly assess child’s speech and language in primary care settings. Some obstacles have been identified that prevent these tests ta be integrated in an unplanned consultation. It seems now necessary to evaluate the acceptability of these tests on larger samples of general practioners.