Méthodologie pour génération de modèles réduits dynamiques multiphysiques : application aux open rotors / Hadrien Tournaire ; sous la direction de Jean-Luc Dion et de Franck Renaud

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Langue / Language : anglais / English

Catalogue Worldcat

Mécanique du contact

Simulation par ordinateur

Éléments finis, Méthode des

Analyse modale (ingénierie)

Dion, Jean-Luc (Directeur de thèse / thesis advisor)

Renaud, Franck (1983-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Dufour, Régis (Président du jury de soutenance / praeses)

Balmès, Etienne (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Rigaud, Emmanuel (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Delgado, Gabriel (1985-....) (Membre du jury / opponent)

Touzé, Cyril (Membre du jury / opponent)

Université Paris-Saclay (2015-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences mécaniques et énergétiques, matériaux et géosciences (Gif-sur-Yvette, Essonne ; 2015-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

CentraleSupélec (2015-....) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Laboratoire Quartz (Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : La conception d’un produit industriel requiert parfois des simulations afin de prédire le comportement du produit en question. En pratique ce type de simulations peut être réalisé en utilisant la méthode des éléments finis, cependant la précision et le niveau de détail souhaité génèrent des modèles difficiles à évaluer. En outre, le caractère itératif présent dans de nombreuses conceptions accentue le ralentissement induit par ces simulations couteuses en temps de calculs. Afin de pallier ce problème, une démarche de réduction de modèle est souhaitée par le partenaire industriel. Les grands axes de travail sur cette méthode sont : la recherche d’une haute compacité, la prise en compte de non-linéarités de grands déplacements et l’évaluation de l’amortissement dans les liaisons du système due au phénomène de contact-friction.

Résumé / Abstract : The mechanical design of a system involves many investigations, notably the validation of its structural behaviour over its operating frequency range. This kind of analysis can be numerically performed using the finite element method, however in such a context, the required accuracy and detail level imply models whose significant sizes lead to time consuming simulations. Moreover, the optimization process of such a system may request numerous validation computations that turn out extremely slow the design process. In the framework of this PhD we target a reduction methodology whose main features are: being compact, dealing with non-linear displacement and recovering the damping effects of the model joint due to the contact-friction phenomenon.