Pour une approche interculturelle de l'enseignement/apprentissage du FLE en milieu universitaire colombien : contexte, manques, besoins, propositions / Germana Soler Millan ; sous la direction de Carmen Alén Garabato

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Français (langue) -- Étude et enseignement -- Allophones -- Colombie

Français (langue) -- Manuels pour allophones

Sociolinguistique

Communication interculturelle

Alén Garabato, Carmen (1964-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Boyer, Henri (1946-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Puren, Christian (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Rispail, Marielle (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Université Paul Valéry (Montpellier) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; 2015-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

DIPRALANG (Montpellier) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Ce travail propose de décrire le contexte de l’enseignement/apprentissage du FLE en milieu universitaire colombien à travers l’exemple de l’université de Caldas, d’en identifier les manques, les besoins et de faire des propositions pour y remédier. Pour ce faire, il s’agira de décrire la situation du FLE en Colombie, puis de développer les notions théoriques qui guideront ce travail : interculturel, représentations, stéréotypes, didactique du FLE, etc. Nous décrirons ensuite notre méthodologie basée sur l’étude de deux terrains. Le premier est composé de deux corpus : étudiants et enseignants de l’université de Caldas à Manizales. Chaque corpus est constitué de deux enquêtes, un questionnaire sociolinguistique diffusé auprès de 258 apprenants et 20 entretiens d’étudiants ; un questionnaire diffusé auprès de l’ensemble des enseignants de FLE de l’université et l’entretien de tous ces enseignants. Enfin, le corpus du deuxième terrain est composé des entretiens de 6 professeurs de FLE colombiens installés en France. L’étude quantitative des questionnaires, et l’étude lexicométrique et de contenu de ces corpus nous aident à décrire un contexte d’enseignement où l’interculturel a peu de place dans l’enseignement du FLE, où le matériel et les conditions requis facilitant le travail d’une telle composante font défaut et où les représentations des apprenants et des enseignants peuvent influencer négativement la motivation et l’apprentissage du français. Par ailleurs, le deuxième terrain permet de confirmer que l’enseignement du FLE dispensé dans les universités colombiennes ne transmet pas les compétences interculturelles ni pragmatiques pour évoluer en contexte réel. A partir de ces résultats, nous ferons des propositions au niveau didactique comme politique pour l’amélioration de l’enseignement/apprentissage du FLE dans les universités colombiennes et pour une mise en valeur du FLE dans le pays.

Résumé / Abstract : The piece's aim is to describe the teaching and learning of French as a Foreign Language (FLE) in Colombia using the University of Caldas as an example. It is about identifying what is lacking, the needs and proposing what is necessary to remedy the situation. We will first describe the situation of FLE and develop theoretical concepts that guide this work : intercultural, representations, stereotypes, FLE teaching, etc. Furthermore, we describe our methodology based on the study of two fields. The first one is composed of two bodies of work: students and teachers of the University of Caldas. Each data consists of two surveys, a sociolinguistic questionnaire distributed to 258 students and 20 semi-structured interviews; a questionnaire distributed to all the FLE teachers of the university and an interview of all these same teachers. Finally, the body of the second field consists of 6 expatriate Colombian FLE teachers who have settled in France. The quantitative study of the questionnaires, and the lexicometric and content study of the data help us to describe an educational context where the intercultural does not have enough emphasis in the teaching of FLE, where the right material and the right conditions to aid the development of this skill do not exist and where representations of learners and teachers can negatively influence the motivation for learning French. Moreover, the second field confirms that the teaching of FLE in Colombian Universities does not transmit intercultural and pragmatic skills to evolve as one would receive living in France. From these results, we will make didactic and political proposals for improving the teaching/learning of FLE in the Colombian universities and for the development of the status of French in the country.