Les figures des publics sur les sites internet des théâtres en France et au Chili. Une approche semiodiscursive / Camila Pérez Lagos ; sous la direction de Jocelyne Arquembourg

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Théâtre -- Publics -- France

Théâtre -- Publics -- Chili

Politique culturelle -- France

Politique culturelle -- Chili

Technologies de l'information et de la communication -- France

Technologies de l'information et de la communication -- Chili

Théâtre -- Ressources Internet

Arquembourg, Jocelyne (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Lochard, Guy (Président du jury de soutenance / praeses)

Soulages, Jean-Claude (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Després-Lonnet, Marie (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Université Sorbonne Paris Cité (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Arts et médias (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Communication, information, médias (Paris) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Équipe de Recherche sur la Constitution des Médias, des Evénements et des Savoirs (Paris) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : Cette thèse porte sur comment les publics de théâtre sont représentés au sein du discours des politiques culturelles tant en France qu’au Chili. Ceci est mis en rapport aux figures des publics destinataires des sites internet (y compris les réseaux sociaux numériques) de quatre théâtres publics de référence qui déclarent avoir une programmation dite « contemporaine » et « classique ». La question principale est d’identifier comment ces représentations circulent dans ces dispositifs. L’hypothèse centrale souligne le fait qu’il y a un rapport entre les conditions sociales et symboliques des discours des politiques culturelles qui s’actualisent dans les écris d’écran (Bonaccorsi, 2013) par des signes langagiers, visuels et numériques. L’approche théorique et méthodologique est principalement sémiodiscursive toujours à l’égard des nouvelles catégories émergentes des nouveaux corpus provenant d’internet (Rouquette, 2009). Cette recherche a permis de conclure que les politiques culturelles des deux pays tiennent un discours sur l’accès pour « tous » à la culture, « tous » étant, d’une part, la figure d’un « public plus citoyen » et d’autre part la figure d’un « public plus consommateur ». D’ailleurs les sites internet compris dans l’étude, même s’ils partagent une scène englobante et générique, actualisent (par des signes langagiers, visuels et numériques) différemment leur scénographie (Maingueneau, 2013) en fonction de l’éthos (Charaudeau, 2009) de chaque théâtre. Pourtant, les figures d’un « public national » et « potentiel acheteur » circulent comme traces des discours des politiques culturelles parmi les sites et au sein de réseaux sociaux où en plus, on observe une prise de parole profane (Pasquier, 2009), c’est-à-dire, des spectateurs.

Résumé / Abstract : The subject of this thesis concerns how the audience of theatre is represented within the discourse of cultural policies in France and Chile. This is related to the audience of internet websites (including social networks) of four public theatres of reference who report to have both a « contemporary » and « classical » program. The main question is to identify how these representations are transmitted amongst these devices. The principal hypothesis underlines the fact that there is link a between the social and symbolic conditions of the discourses of cultural policies which appear in « les écrits d’écran » (Bonaccorsi, 2013) through linguistic, visual and digital signs. The theoretical and methodological approach is primarily semiotic-discursive with regard to new categories emerging from Internet-based corpus (Rouquette, 2009).This research led to the conclusion that the cultural policies of these two countries have a discourse on access to culture for « everybody »; « everybody » being, on one hand, a « more citizenly audience » and, on the other hand, a « more consumer audience ». Moreover, the internet websites in this study update their scenography differently (through linguistic, visual and digital signs), even if they share a generic and global scene (Maingueneau, 2013), all of which is dependent on the ethos (Charaudeau, 2009) of each theatre. However, the « national audience » and the « potential buyer » appear as traces of the discourses of cultural policies among websites and social networks where, we can additionally observe a profane speech (Pasquier, 2009), namely, from the audience.