L'évolution des mangroves de la Basse Casamance au Sud du Sénégal au cours des 60 dernières années : surexploitation des ressources, pression urbaine, et tentatives de mise en place d'une gestion durable / Olivier Aghandoul Bassene ; sous la direction de Hervé Cubizolle et de Boubou Aldiouma Sy

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Écologie des mangroves

Développement durable

Aménagement du territoire -- Aspect environnemental

Reboisement

Basse-Casamance (Sénégal)

Cubizolle, Hervé (1962-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Sy, Boubou Aldiouma (1966-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Cormier-Salem, Marie-Christine (1958-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Carcaud, Nathalie (Membre du jury / opponent)

Bertrand, Frédéric (1961-....) (Membre du jury / opponent)

Jacqueminet, Christine (1961-....) (Membre du jury / opponent)

Diop, Oumar (Membre du jury / opponent)

Université de Lyon (2015-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Université de Saint-Louis (Sénégal) (Organisme de cotutelle / degree co-grantor)

École doctorale Sciences sociales (Lyon) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Université Jean Monnet (Saint-Étienne) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Environnement, ville, société (Rhône) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : La dégradation de la mangrove de la Casamance a fortement été influencée par des contraintes physiques. Mais c’est l’étalement des villes du fait de la croissance démographique, les importants prélèvements de ses ressources par les populations et la mise en œuvre de techniques d’aménagements inadaptées qui ont accentué sa destruction. L’analyse de l’histoire des usages de cet écosystème, sa perception par les populations de diverses origines, les changements de législation foncière et le contexte politique propre à la région expliquent aussi cette situation. On remarque ainsi qu’au fil des années la mangrove péri-urbaine de Ziguinchor ne cesse de perdre des surfaces. Pourtant depuis les années 1990 l’amorce de la prise de conscience croissante de son importance écosystémique a conduit à la multiplication de projets de la part des organismes de développement et de protection de l’environnement pour endiguer ce phénomène. Il ressort en revanche à la suite d’enquêtes réalisées sur le terrain auprès des populations et des opérateurs du développement que ces initiatives et notamment les reboisements de la mangrove n’ont pas toujours eu les résultats escomptés, et cela en raison de leur faible acceptabilité sociale, de l’existence de grandes disparités dans l’exécution des travaux et dans la répartition des moyens de travail.Au regard de ces difficultés, des pistes de travail sont alors proposées et notamment un Système d’Information Géographique (SIG) qui permet de faire un état actualisé des changements de l’occupation du sol.Ce travail de thèse permet de mieux comprendre les changements survenus dans l’occupation du sol et notamment la mangrove avec l’évolution des pratiques des populations et de l’augmentation de leurs besoins. Il permet aussi de disposer d’une base de données sur l’évolution des unités du sol de la région péri-urbaine de Ziguinchor.

Résumé / Abstract : Degradation of mangroves in Casamance has been strongly influenced by physical constraints. But it is urban sprawl due to population growth, the sharp drawdown of its resources by the population and the implementation of inadequate technical facilities to which accentuated its destruction.The analysis of the history of the uses of this ecosystem, its perception by people of diverse origins, changes in land laws and the specific political context in the region explainalso this situation. It is thus noted that over the years the peri-urban mangrove Ziguinchor keeps losing surfaces. Yet since the 1990s, the beginning of the growing awareness of its importance ecosystem led to the multiplication of projects from development and environmental protection agencies to curb this phenomenon. It appears however as a result of investigations carried out on the ground with the population and operators of these development initiatives including reforestation of mangroves have not always had the desired results, and that because of their low acceptability social, the existence of large disparities in the performance of work and in the allocation of labor resources.Given these difficulties, work tracks are proposed including a Geographic Information System (GIS) which allows for an update on changes in land use.This work provides insight into the changes in land use, including mangrove populations with changing practices and increasing needs. It also helps to have a database onthe development of ground units in the area peri-urban Ziguinchor.