Les administrations de district, un rouage majeur des relations politiques au temps de la Révolution (1790-1795) : L’exemple de la Normandie (Manche, Orne, Eure, Calvados, Seine-Inférieure) / Isabelle Antunes ; sous la direction de Michel Biard

Date :

Editeur / Publisher : [Lieu de publication inconnu] : [éditeur inconnu] , 2015

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Normandie (France) -- Histoire -- 1789-1815

Districts

Biard, Michel (1957-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Leuwers, Hervé (1963-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Wauters, Éric (1953-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Bianchi, Serge (1945-....) (Membre du jury / opponent)

Jollet, Anne (1957-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Rouen Normandie (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale histoire, mémoire, patrimoine, langage (Mont- Saint- Aignan, Seine-Maritime) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Groupe de recherche d'histoire (Mont-Saint-Aignan, Seine-Maritime ; 2004-....) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Normandie Université (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Résumé / Abstract : Une importante réforme administrative a débuté pendant la Révolution française. Le district a ainsi été mis en place en 1790, échelon entre le département et les municipalités. L’étude porte sur les administrations de district des départements de Normandie (Calvados, Eure, Seine-Inférieure, Orne, Manche). D’abord simple rouage entre les différentes administrations, il se révèle beaucoup plus important en tant que pouvoir intermédiaire et élément clef du fil conducteur des pouvoirs. Quelles ont été les relations de cette administration territoriale avec les autres districts, les organes supérieurs, les échelons « inférieurs », les citoyens, les divers commissaires envoyés en mission ? Quelles influences les événements révolutionnaires ont-ils pu avoir sur les relations déjà ambiguës des districts, sur leur mode de fonctionnement, comme sur leur attitude politique ? En 1795, la nouvelle Constitution fait disparaître cette administration territoriale.