Évaluation de l'impact de l'usage régulier de cannabis sur le fonctionnement rétinien par la mesure de l'électrorétinogramme / Thomas Schwitzer ; sous la direction de Raymund Schwan et de Vincent Laprévote

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Cannabis -- Effets physiologiques

Rétine

Cannabinoïdes

Transmission nerveuse

Cannabis -- Consommation

Électrorétinographie

Classification Dewey : 613.835

Classification Dewey : 617.730 7547

Schwan, Raymund (Directeur de thèse / thesis advisor)

Laprévote, Vincent (1977-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Angioi Duprez, Karine (Président du jury de soutenance / praeses)

Kaladjian, Arthur (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Polosan, Mircea (1969-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Giersch, Anne (19..-....) (Membre du jury / opponent)

Limosin, Frédéric (Membre du jury / opponent)

Trojak, Benoît (1974-...) (Membre du jury / opponent)

Université de Lorraine (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale BioSE - Biologie, Santé, Environnement (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

INteractions Gènes-Risques environnementaux et Effets sur la Santé (Vandoeuvre-lès-Nancy) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Un des obstacles majeurs de la recherche en neurosciences est la difficulté d’accéder de manière directe au fonctionnement du cerveau afin de comprendre les mécanismes biologiques à l’origine des dysfonctionnements cérébraux dans les troubles psychiatriques. En tant qu’extension anatomique et développementale du système nerveux central, la rétine pourrait permettre d’offrir un accès indirect aux fonctions neurologiques cérébrales. Ainsi, l’investigation de la fonction rétinienne apporte l’unique opportunité d’étudier de manière objective un réseau neuronal complexe présentant des similarités avec celui du cerveau. Le cannabis est une substance neurotoxique identifiée comme modulant la transmission synaptique cérébrale par l’intermédiaire du système cannabinoïde mais les mécanismes précis à l’origine de ces anomalies sont peu connus. La première partie de ce travail consiste à présenter les bases neurobiologiques et les hypothèses physiopathologiques justifiant l’étude de la fonction rétinienne chez les usagers de cannabis, en se basant sur la présence du système cannabinoïde dans la rétine et son implication dans la régulation de la libération synaptique de neurotransmetteurs. La seconde partie discute l’intérêt de l’étude de la fonction rétinienne dans la recherche en psychiatrie avec des méthodes électrophysiologiques. Enfin, la dernière partie présente les dysfonctions rétiniennes présentes chez les usagers de cannabis, après un usage aigu ou régulier, évaluées par les techniques électrophysiologiques comme l’électrorétinogramme. Toutes ces données renforcent la pertinence de la rétine comme site d’investigation du cerveau et ouvrent éventuellement la perspective au développement de marqueurs fonctionnels

Résumé / Abstract : One of major obstacles in neuroscience research is the difficulty of directly accessing the brain function to understand the biological mechanisms underlying brain dysfunctions in psychiatric disorders. As an anatomical and developmental extension of the central nervous system, the retina could afford to offer an indirect access to brain neurological functions. Investigating the retinal function provides the unique opportunity to study in an objective way a complex neuronal network which shares similar properties with the brain. Cannabis is a neurotoxic substance identified as modulating brain synaptic transmission through the cannabinoid system, but the precise mechanisms underpinning these anomalies are poorly understood. The first part of this work is dedicated to present the neurobiological basis and pathophysiological hypotheses justifying the study of retinal function in cannabis users and is based on the presence of the cannabinoid system in the retina and its involvement in the regulation of synaptic neurotransmission. The second part discusses the interest of the study of retinal function with electrophysiological methods in psychiatric research. The last part presents the retinal dysfunctions detected in cannabis users, after acute or regular use, and assessed by electrophysiological techniques such as electroretinogram. All these data reinforce the relevance of the retina as a site of brain investigation and possibly open the prospect for the development of functional markers