The grammar of topic transition in American English conversation. Topic transition design and management in typical and atypical conversations (schizophrenia) / Marine Riou ; sous la direction de Eric Corre et de Elisabeth Delais-Roussarie

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Catalogue Worldcat

Anglais (langue) -- États-Unis -- Mots fonctionnels

Anglais (langue) -- États-Unis -- Interrogation (linguistique)

Anglais (langue) -- États-Unis -- Prosodie (linguistique)

Anglais (langue) -- États-Unis -- Langue parlée

Analyse de la conversation

Communication interpersonnelle

Schizophrénie

Topique (logique)

Classification Dewey : 401.41

Corre, Eric (Directeur de thèse / thesis advisor)

Delais-Roussarie, Elisabeth (Directeur de thèse / thesis advisor)

Morgenstern, Aliyah (1967-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Glynn, Dylan (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Herment, Sophie (1971-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Couper-Kuhlen, Elizabeth (Membre du jury / opponent)

Université Sorbonne Paris Cité (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Études anglophones, germanophones, et européennes (2009-2019 ; Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Langues, Textes, Arts et Cultures du Monde Anglophone (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Laboratoire de linguistique formelle (Paris) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Cette thèse analyse la transition topicale en anglais américain à l’aide d’un corpus audio de conversations spontanées entre proches. L’objet d’étude principal est l’action interactionnelle qui consiste à changer de topique discursif, ainsi que les diverses stratégies linguistiques que les participants ont à leur disposition. Trois modalités de marquage sont prises en compte : les questions, les marqueurs de discours, et le registre de la voix. Chaque modalité est analysée pour sa contribution individuelle, ainsi que pour les associations avec d’autres modalités qu’elle peut occasionner. Se pencher sur différentes modalités de marquage crée une vue d’ensemble composite de l’influence que la trajectoire topicale d’une conversation a sur sa grammaire et sa prosodie. Dans le cadre d’une approche mixte mêlant analyses qualitatives et quantitatives, cette étude se situe à la croisée de plusieurs cadres théoriques, empruntant tant à l’analyse conversationnelle et à la linguistique interactionnelle pour l’analyse qualitative située, qu’à la linguistique de corpus de par ses méthodes quantitatives telles que le codage systématique des données et le recours aux statistiques. Ce projet multi-domaines est complété par une comparaison entre conversations typiques et atypiques. Les personnes schizophrènes peuvent connaître des difficultés dans la gestion des topiques d’une conversation, ce qui peut occasionner des transitions non-canoniques. Comparer ce type de données à celles de participants typiques apporte un éclairage supplémentaire sur certaines des attentes, préférences et standards, par ailleurs moins visibles lorsque la transition topicale est plus aisée.

Résumé / Abstract : The research presented in this dissertation analyzes topic transition in American English interaction, focusing on audio recordings of spontaneous conversations between friends and relatives. The main object of inquiry is the interactional action of transitioning to a new discourse topic, as well as the different linguistic strategies that participants have at their disposal. Three main types of cues are investigated: questions, discourse markers, and pitch register. Each type of cue is analyzed for its individual contribution to topic transition design, as well as for the way it can combine with, supplement, or contradict other cues. Analyzing different types of cues – verbal and prosodic – creates a composite picture of the various ways in which the topic trajectory of a conversation shapes its grammar – including its prosody. This study uses a mixed-methods approach which draws on the qualitative-oriented theoretical frameworks of Conversation Analysis and Interactional Linguistics, combining them with quantitative methods used in Corpus Linguistics, such as systematic coding and statistics. This multi-domain account is completed by elaborating a comparison between typical and atypical interactions. Persons suffering from schizophrenia can experience difficulties in managing the topics of a conversation, and they can produce non-canonical transitions. Comparing their data with that of typical participants thus sheds light on some of the expectations, preferences and standard formats which can otherwise remain hidden when topic transition goes smoothly.