La philosophie d'Adam Smith : imagination et spéculation / Leonardo André Paes Müller ; sous la direction de Laurent Jaffro et de Pedro Paulo Pimenta

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Catalogue Worldcat

Smith -- Adam -- 1723-1790 -- Critique et interprétation

Smith -- Adam -- 1723-1790 -- Morale

Smith, Adam (1723-1790) -- The theory of moral sentiments

Devoir

Jugement moral

Classification Dewey : 192

Jaffro, Laurent (1963-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Pimenta, Pedro Paulo (1970-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Souza, Maria das Graças de (1947-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Larrère, Catherine (1944-....) (Membre du jury / opponent)

Limongi, Maria Isabel (19..-....) (Membre du jury / opponent)

Phillipson, Nicholas (Membre du jury / opponent)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Universidade de São Paulo (Brésil) (Organisme de cotutelle / degree co-grantor)

École doctorale Philosophie (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Philosophie, histoire et analyse des représentations économiques (Paris) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Dans La théorie des sentiments moraux, Adam Smith établit un schéma pluraliste, avec quatre types de jugements moraux, pour expliquer l'approbation morale : 1) par rapport au motif de l'action, le jugement en détermine la convenance ou l'inconvenance (propriety ou impropriety) ; 2) par rapport aux effets immédiats de l'action, le jugement détermine le mérite ou le démérite ; 3) analysant l'accord entre l'acte et ses règles générales de conduite, le jugement détermine si l'agent a agi conformément à son devoir ; et 4) par rapport aux effets révolus de l'acte, c'est-à-dire, à la manière selon laquelle cet acte s'insère dans le fonctionnement global de la société (ce dernier type de jugement moral est analysé sous le nom d'apparence d'utilité). Ces quatre types de jugements moraux se fondent dans l'imagination et forment la totalité du principe de l'approbation qui structure la partie spéculative de sa théorie morale.

Résumé / Abstract : In The Theory of Moral Sentiments, Adam Smith establishes a pluralist scheme to explain moral approbation, with four kinds of moral judgments: 1) regarding the motives of the agent, the judgment determines its propriety or impropriety; 2) regarding the immediate effects of the action, the judgement determines its merit or demerit; 3) analyzing if this act is a particular case of a general rule, the judgement determines if the agent has acted according to his duty; and 4) regarding the remote effects of the action, that is, the way this action is a part of the global operations of society (a judgement that Smith calls the appearance of utility). These four kinds of moral judgments are grounded in imagination and form the totality of the principle of approbation that structure the speculative part of his moral philosophy.