Articuler assistance médicale à la procréation (AMP) et vie professionnelle : le travail invisible des femmes / Irène-Lucile Hertzog ; [sous la direction de] Didier Le Gall

Date :

Editeur / Publisher : [Lieu de publication inconnu] : [éditeur inconnu] , 2016

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Division sexuelle du travail

Procréation médicalement assistée

Travail et vie personnelle

Études sur le genre

Maternité

Le Gall, Didier (1952-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Caradec, Vincent (1963-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Fusulier, Bernard (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Tain, Laurence (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Löwy, Ilana (1948-....) (Membre du jury / opponent)

Pailhé, Ariane (1970-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Caen Normandie (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Normandie Université (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

École doctorale homme, sociétés, risques, territoire (Caen) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre d'étude et de recherche sur les risques et les vulnérabilités (Caen ; 2004-....) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : À partir d’une enquête qualitative menée auprès de femmes professionnellement actives engagées dans des parcours d’assistance médicale à la procréation, cette recherche met en évidence que l’AMP est un révélateur privilégié des tensions contemporaines inhérentes à la division sexuée du travail. Le contrat social procréatif à l’œuvre dans notre société place les femmes dans la délicate position de vouloir devenir mères – ce qui correspond d’ailleurs à des projets de couple – sans que politiques et employeurs.euses ne soutiennent avec cohérence les femmes dans leur entreprise, tant au niveau matériel que symbolique. L’analyse des entretiens semi-directifs conduits auprès de femmes engagées dans des protocoles de Fécondation in vitro révèlent que c’est parce que la procréation est socialement invisibilisée comme travail que l’articulation entre vie professionnelle et AMP contraint les femmes à trouver des « arrangements » pour articuler leur double travail dit productif et re.productif.

Résumé / Abstract : Based on a sociological survey about professionally active women undergoing Assisted Reproductive Technology processes, this research seeks to show that ART is a significant pointer to contemporary tensions inherent in the sexual division of labor. The « procreative contract » at work in our society puts women in the awkward position of wanting to become mothers – which also matches couples’ plans – while policies and employers do not consistently support them in their work and efforts, at the physical level as symbolically. The analysis of semi-structured interviews conducted with women undergoing a cycle of in vitro fertilization reveals that, because of all the socially invisible work that they do to procreate, the coordination of work and ART forces women to find "arrangements » so as to manage their dual productive and reproductive roles.