La notion de traumatisme dans l'enseignement de Lacan : logique du concept dans ses différentes versions / Pablo Reyes Pérez ; sous la direction de Christiane Alberti et de Gérard Miller

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Lacan -- Jacques -- 1901-1981

Traumatisme psychique

Fantasmes originaires

Sujet (psychologie)

Jouissance (psychanalyse)

Alberti, Christiane (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Miller, Gérard (1948-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Sauvagnat, François (19..-2020) (Président du jury de soutenance / praeses)

Cremniter, Didier (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Université de Paris VIII (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : Cette thèse est consacrée à l’élucidation des notions de traumatisme présentes dans l’enseignement de Lacan. La question qui a animé notre recherche était : quelles sont les versions du traumatisme élaborées par Lacan au cours de son enseignement ? Afin de répondre à cette question, nous avons divisé notre travail de thèse en cinq chapitres, chacun étant consacré à la façon dont Lacan aborde la notion de traumatisme. À partir d’une lecture critique, nous avons présenté le déplacement de la notion du traumatisme, qui est initialement liée au désir vers son articulation dans le domaine de la jouissance. Ce changement est intimement lié au renouvellement de la notion de l’inconscient chez Lacan.Dans notre recherche, les différentes versions du traumatisme que nous avons pu repérer nous ont amené aux conclusions suivantes. D’abord, le traumatisme est avant tout une réponse de l’inconscient face au réel qui est en jeu pour le parlêtre. De cette manière, il s’agit, avant tout, d’une réponse singulière, invention qui permet au sujet de donner une consistance à son rapport au corps. De même, l’expérience traumatique n’est pas non plus homogène pour le parlêtre, ce qui apparaît bien dans les différentes façons dont le corps est impliqué dans la subjectivité. Cette expérience peut se décliner différemment si ce qui fait traumatisme implique le corps dans l’imaginaire,le symbolique ou le réel. Ainsi, cette thèse nous mène à la conclusion qu’il n’y a pas d’universalisme à déduire de l’expérience traumatique, mais qu’il s’agit toujours d’une réponse singulière, se jouant dans le rapport du sujet à son corps.

Résumé / Abstract : The objective of this thesis is the elucidation of the notions of traumatism presents in the teaching of Jacques Lacan. This thesis has been divided into five chapters to answer this inquiry, each chapter is dedicated to analyse how Lacan approaches the notion of trauma, following a chronological perspective of his work.From a critical reading it presented the displacement of the notion of trauma, which is initially related to the desire to its articulation in the field of enjoyment. This change is intimately linked to the renewal of the concept of the unconscious in Lacan’s theory.In this research, the different versions of trauma identified led to the following conclusions. First, trauma is primarily an unconscious face to the real response that is at stake for all parlêtre. So, it is a singular response, an invention that allows the subject to give substance to his report to the body. Thus, the response is never traumatic standard, in the same manner as it is a traumatic event.Similarly, the traumatic experience is not homogenous in the parlêtre, which shows the different ways in which the body is involved in subjectivity. This experience can be approached differently if making event involves the body in its imaginary, symbolic or real dimension. Thus, this argument leads to the conclusion that there is no universalism to deduct from the traumatic experience, otherwise it is always a singular answer, by playing in the relation of the subject to his body.