Parcours de soins dans le trouble de la personnalité de type état limite : description et recherche des déterminants de la rupture de soins parmi une population avec comportement d’auto-agression / Bertrand Detaint ; directeur de thèse Nadia Younes

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2014

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Troubles de la personnalité -- Thérapeutique

État-limite (psychiatrie)

Parcours de soins coordonnés

Patients -- Coopération

Younes, Nadia (1971-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Pierre et Marie Curie (Paris). UFR de médecine Pierre et Marie Curie (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Le trouble de personnalité état limite a une prévalence de 1%, et le nombre de décès par suicide avoisine les 10%. L’utilisation de soin est importante et mieux connu depuis quelques années, mais aucune étude n’a été réalisée dans une population française. Les déterminants des ruptures de prises en charge hors essais cliniques ne sont pas connus. Les objectifs sont : 1) Définir le parcours de soins .2) Etudier les déterminants de la rupture des soins. Cette étude est une évaluation de l’European Research Network on Borderline Personality Disorder. 177 sujets états limites avec antécédent d’auto-agressivité ont été recrutés parmi 5 centres. Diagnostiqué par le SIDP-IV( Structured Interview for DSM-IV Personality Disorders) et le SCID-I (Structured Clinical Interview for DSM-IV Disorders) Le parcours de soin psychiatrique, les antécédents et des échelles psychométriques (Baratt Impulsivity Scale, Toronto Alexithymia Scale , BDI II Beck Depression Inventory) ont été recueillis. 94% ont déjà consulté un psychiatre, 80% se sont rendus aux urgences et 75% ont été hospitalisés. La moyenne du nombre hospitalisations et des passages aux urgences est 3,9 [4,1], et 2,8 [4,8] respectivement. 41% sont en rupture de soins. En analyse multivarié, les déterminants de cette ruptures sont (p<0,05): avoir eu des hospitalisations multiples (OR=0,18), pratiquer une psychothérapie (OR=0,37), le nombre d’intervenant (OR=0,86), une première hospitalisation sous contrainte (OR=6,13) et une tendance pour la BDI (OR=0,97 p<0,06). Le parcours de soin est similaire aux études similaires antérieures, d’autres études sont nécessaires pour confirmer ses déterminants.