Etude des facteurs diagnostiques et pronostiques de la fragilité : à propos de la douleur et des médicaments / Hichem Nessighaoui ; sous la direction de Thierry Dantoine et de Marie-Laure Laroche

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Fragilité (médecine)

Douleur chronique

Maladies iatrogéniques

Gériatrie

Analgésiques

Classification Dewey : 618.97

Dantoine, Thierry (1967-...) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Laroche, Marie-Laure (1974-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Merle, Louis (19..-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Bonin-Guillaume, Sylvie (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Serrie, Alain (1952-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Retornaz, Frédérique (1967-....) (Membre du jury / opponent)

Bredeau, Olivier (Membre du jury / opponent)

Université de Limoges (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale biologie-santé - Bio-santé (Limoges ; 2009-2018) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Handicap, Activité, Vieillissement, Autonomie, Environnement (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Le syndrome de fragilité est devenu le concept le plus étudié ces dix dernières années par les gériatres, de par le vieillissement rapide de la population Française et mondiale et pour l'intérêt en terme de prévention globale que ce syndrome pourrait représenter. L’ intérêt qu’ apporte ce nouveau concept de plus en plus consensuel est en effet sa capacité à définir une personne âgée comme étant une entité fonctionnelle et multidimensionnelle (cognitive, thymique et sociale) pouvant être réversible. A partir de la, l’élaboration d'une stratégie par les médecins, afin de dépister les patients les plus fragiles pourrait permettre d’éviter les stades irréversibles de la perte d’autonomie, l’institutionnalisation et la surmortalité. Cela aurait probablement des conséquence s possibles en matière de santé publique. Un des facteurs de risque possible de la fragilité est la douleur chronique qui a toujours été considérée à tord comme un simple symptôme prévalent chez les personnes âgées et non pas comme une maladie soit une entité clinico - pathologique complexe pouvant interagir avec la fragilité. Dans ce travail, nous avons étudié les mécanismes physiopathologiques communs qui lient le syndrome de fragilité à la douleur chronique , leur interaction et l’ intérêt que peut susciter l’optimisation du dépistage de la douleur chronique chez les personnes âgées dans l’évaluation des personnes les plus fragiles. Nous proposons à travers de nouveaux projets de recherche clinique prospectifs , de démontrer au - delà d e la relation possible entre la fragilité et la douleur persistante, le rôle que pourrait jouer les médicaments essentiellement analgésiques dans la réversibilité de ce syndrome

Résumé / Abstract : The frailty concept has become the most studied one over the past decade , by the rapid aging of French and the world population and for the interest in terms of overall prevention that this syndrome could represent. The advantage brought by this ne w concept increasingly consensual relies on its ability to define elderly as a m ultidimensional functional entity (cognitive, social and mood) being reversible. Caregivers have to start before to tailor a care plan by screening for the frailest patients in order to avoid irreversible stages of frailty, ( institutionalization and mortal ity ) . This probably would have possible consequences for public health. One of the possible risk factors for fragility is persistent pain which has always been wrongly considered as a mere prevalent symptom in o lder people and not as a clinical and patholo gical entity that can interact with the complex fragility syndrome. In this work, we studied the common pathophysiological mechanisms that link frailty to pain, their interaction and the interest that may lead to optimize screening of pain in older adults within frailty evaluation. We offer through new clinical research projects looking to demonstrate beyond the possible relationship between fragility and persistent pain, the potential role of analgesic drugs mainly in the reversibility of this syndrome