Une approche comportementale de la congestion urbaine / Jean-Marc Josset ; sous la direction de Alain Rallet

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Covoiturage

Sciences sociales -- Recherche sur le terrain

Économie expérimentale

Rallet, Alain (Directeur de thèse / thesis advisor)

Bacache-Beauvallet, Maya (1972-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Aguilera-Belanger, Anne (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Crozet, Yves (19..-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Chotard, Laure (Membre du jury / opponent)

Université Paris-Saclay (2015-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences de l'Homme et de la société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-2020) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Réseaux, innovation, territoires et mondialisation (Sceaux, Haut-de-Seine) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Université Paris-Sud (1970-2019) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Résumé / Abstract : Comment résoudre les problèmes de congestion liés au développement urbain ? Les investissements massifs dans les infrastructures et le traitement monétaire et coercitif des comportements ayant montré leurs limites, nous proposons d'explorer la possibilité de favoriser les comportements positifs (covoiturage, vélo, télétravail). Nous commençons par élargir le modèle comportemental de l'individu en posant comme préalable à l'étude des motivations la prise en compte du cadre dans lequel il se situe. Nous justifions théoriquement cet apport principalement par les travaux du psychologue Daniel Kahneman et du sociologue Ervin Goffman. Nous précisions ensuite notre démarche méthodologique : en montrant combien la démarche des expérimentations de laboratoire est reliée à l'hypothèse comportementale de l'homo œconomicus, nous montrons la cohérence de notre hypothèse de cadre avec celle des expériences de terrain. Nous décrivons ensuite trois expériences visant à montrer (i) comment le cadre correspond à une représentation confortée par un discours dominant (ii) l’importance de la mesure rétroactive de cette représentation et (iii) comment les motivations agissent à l’intérieur de ce cadre. Nous en déduisons plusieurs principes susceptibles de favoriser un changement de comportements de mobilité à même de traiter le problème de congestion : (i) la place de l’individu dans les schémas de transports, (ii) le temps ou le bien être comme indicateur de mesure et (iii) les représentations collectives comme support de coordination.

Résumé / Abstract : How to solve congestion problems related to urban development? As the massive investment in infrastructure and the monetary and coercive treatment of behaviors have shown their limits, we propose instead to explore the promotion of positive behavior (carpooling, biking, telecommuting). We start by expanding the behavioral model of the individual, by taking into account the context (frame) in which it happens. We justify this contribution primarily through the work of the psychologist Daniel Kahneman and the sociologist Ervin Goffman . Then we clarify our methodological approach: by showing how the process of laboratory experiments is connected to the behavioral factors of the homo oeconomicus, we show the consistency of our frame hypothesis with field experiments. We then describe three experiments to show (i) how the frame is underpinned by a dominant discourse (ii) the importance of the retroactive measure of this representation and (iii) how motivations acts within that frame. We derive several principles to promote a change of mobility behavior able to treat congestion: (i) the place of the individual in transport schemes, (ii) using time or well-being as a measurement indicator and (iii)collective representations as coordination enablers.