A la recherche des effets de l'inactivation génétique d'ATRX dans le déclenchement de la voit ALT (télomérase-indépendante) de maintenance des télomères dans les cellules cancéreuses / Rita Eid ; sous la direction de Michel Charbonneau

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Langue / Language : anglais / English

Inactivation génique

Télomérase

Télomères (génétique)

Cellules cancéreuses

Subtélomères

Gliomes

Charbonneau, Michel (1956-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Lecomte, Thierry (1967-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Verrelle, Pierre (1954-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Magdinier, Frédérique (1970-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Decottignies, Anabelle (Membre du jury / opponent)

Londoño-Vallejo, José-Arturo (Membre du jury / opponent)

Université de Tours (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant (Centre-Val de Loire) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Génétique, Immunothérapie, Chimie et Cancer (Tours) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : Des mutations dans ATRX, une protéine de remodelage de la chromatine, ont été associées, dans plusieurs études cliniques, avec la voie télomérase-indépendante de maintenance des télomères (voie ALT) dans plusieurs types de cancer. Grâce à des expériences d’immunoprécipitation de chromatine (ChIP), nous avons montré qu’ATRX était localisée au niveau subtélomérique de cellules tumorales humaines en culture. Nous avons également montré, par ChIP, que l’inactivation génétique d’ATRX provoquait une diminution des quantités de cohésine/SMC1 présentes dans les régions subtélomériques. L’inactivation d’ATRX a conduit en outre à une diminution des quantités de TERRA, transcrits non codants de l’ADN télomérique. Nos données suggèrent qu’ATRX pourrait établir des interactions fonctionnelles avec la cohésine au niveau de la chromatine subtelomérique afin de contrôler les niveaux de TERRA et que l’un ou l’autre de ces évènements pourrait avoir un rapport avec la voie ALT.

Résumé / Abstract : Mutations in ATRX, a chromatin remodeling protein, have been found, in several clinical studies, associated with the telomerase-independent ALT pathway of telomere maintenance in several types of cancer. Using chromatin immunoprecipitation (ChIP), we have shown that ATRX localized to subtelomeric regions of human tumor cells in culture. Cohesin has recently been shown to be part of telomeric chromatin. Here, using ChIP, we showed that genetic inactivation of ATRX provoked a diminution in the amount of cohesin in subtelomeric regions of telomerase-positive glioma cells. Moreover, inactivation of ATRX also led to a diminution in the amount of TERRAs, non-coding RNAs resulting from transcription of telomeric DNA. Our data suggest that ATRX might establish functional interactions with cohesin on subtelomeric chromatin in order to control TERRA levels and that one or the other or both of these events might be important for ALT mechanisms.