The development of accounting thought and accounting higher education in Eastern Europe : the case of Transylvania, Romania / Teodora Viorica Fărcaş ; sous la dir. de Yannick Lemarchand et d'Adriana Tiron-Tudor

Date :

Editeur / Publisher : [Lieu de publication inconnu] : [éditeur inconnu] , 2013

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Comptabilité -- Histoire -- Transylvanie (Roumanie)

Comptabilité -- Étude et enseignement -- Transylvanie (Roumanie)

Lemarchand, Yannick (Directeur de thèse / thesis advisor)

Tiron-Tudor, Adriana (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Nantes (1962-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Universitatea Babeş-Bolyai (Cluj-Napoca, Roumanie) (Organisme de cotutelle / degree co-grantor)

Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Laboratoire d'économie et de management de Nantes-Atlantique (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Cette thèse porte sur l’histoire de la comptabilité en Roumanie et s’intéresse principalement à l’introduction de la comptabilité dans les disciplines de l'enseignement supérieur et à l’évolution de la pensée comptable en Transylvanie, l’une des principales provinces de la Roumanie. Située au nord-ouest du pays et ayant été à divers moments sous domination hongroise, austro-hongroise ou encore ottomane, ce n’est qu’en 1918 qu’elle est devenue partie intégrante de la Roumanie, avant d’être de nouveau occupée, pour une courte période, par la Hongrie en 1940. La parution, en 1837, du premier ouvrage de comptabilité en langue roumaine, écrit et publié en Transylvanie, marque le point de départ de la période étudiée. Celle-ci s’achève en 1950, avec la dissolution de l’Académie des Hautes Études Commerciales et Industrielles de Cluj, créée en 1920, une institution qui a joué un rôle primordial dans l’évolution de la pensée comptable durant la première moitié du XXe siècle. L’objectif de la thèse est de mettre en évidence l’importance de « l’école de comptabilité de Transylvanie » dans le développement de la pensée comptable en Roumanie, ainsi que dans celui de son enseignement et dans l’essor de la profession comptable. Ce travail repose sur une étude approfondie des écrits des auteurs comptables de la région, ainsi que sur des investigations archivistiques qui ont permis de reconstituer leurs biographies et de mettre en évidence leurs rôles respectifs dans les évolutions des différentes institutions étudiées : établissements d’enseignement supérieur et organisations professionnelles de comptables. Il s’appuie sur le concept d’école de pensée comptable élaboré par Previts (1972) tout en rattachant systématiquement les faits étudiés au contexte social, économique et politique dans lequel ils se sont déroulés. Il démontre en particulier l’importance de l’influence exercée sur l’évolution de la pensée comptable roumaine par l’école allemande de comptabilité ; l’une des plus fécondes du XXe siècle par sa participation à l’élaboration de certains des concepts qui se situent aujourd’hui aux fondements des normes comptables internationales.