A constituição simbólica de um acontecimento : uma análise do processo de individualização do “Mensalão” / Maria Terezinha Da Silva ; sous la direction de Jean Mouchon et de Vera Regina Veiga França

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : portugais / Portuguese

Langue / Language : français / French

Corruption politique -- Brésil

Scandales publics

Discours (linguistique)

Presse et politique

Cadrage

Classification Dewey : 020

Mouchon, Jean (Directeur de thèse / thesis advisor)

França, Vera Regina Veiga (Directeur de thèse / thesis advisor)

Maia, Marta Antunes (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Weber, Maria Helena (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Elton, Entunes (Membre du jury / opponent)

Université Paris Nanterre (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Universidade federal de Minas Gerais (Organisme de cotutelle / degree co-grantor)

École doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : Dans cette recherche, nous avons étudié le processus de constitution symbolique du « Mensalão », l’un des plus importants événements de l’histoire politique récente du Brésil, qui a eu lieu en 2005 et montre l’implication de membres du Parti des Travailleurs et du gouvernement Lula dans des dénonciations liées à la corrption, avec une grande répercussion, dans le pays, auprès du public et des médias. Nous avons plus particulièrement cherché à identifier la façon selon laquelle le « Mensalão » est individualisé, prenant ainsi une signification et une identité en tant qu’événement singulier. Nous sommes partis de l’approche de l’événemnt proposée par Louis Quéré (1997; 2005). Nous en avons retiré la grille analytique afin d’étudier le processus d’individualisation du « Mensalão », qui a été appliquée sur un corpus de 1269 textes journalistiques. Nous avons analysé : 1) la description, qui révèle la dispute entre les acteurs par la définition et le cadrage de l’événement ; 2) le récit, qui montre les principaux protagonistes et les différents passés et futurs convoqués pour l’événement ; 3) la dimension pragmatique, avec les actions constituantes de cet événement; 4) la commercialisation du soutien politique et la pratique de fonds secrets électoraux comme principaux problèmes publics exposés, la façon selon laquelle ils sont traités et comment les cadrages conditionnent le traitement du problème; et 5) la normalisation de l’événement à travers la mise en cause de certains des impliqués dans les dénonciations. La radiographie de la mis en récit et de la normalisation de l’événement montre comment les problèmes publics révélés ont été dilués dans la personnalisation du problème de la corruption.

Résumé / Abstract : In this research we analyze the process of symbolic constitution of “Mensalão” (a scandal of corruption of members of the Congress by the main governmental party), one of the most important occurrences of the recent political history of Brazil, which happened in 2005. We try to identify, more specifically, the way it is individualized by getting a meaning and an identity as a singular event. We get support in the approach of the event proposed by Louis Quéré (1997; 2005) and take from it the analytical tools to study the “Mensalão”: the description, the narration, the pragmatic dimension, the public issues exposed, and the normalization of the event. We apply this analytical framework over a cluster of 1,269 journalistic texts, which were selected from the covering made by the Folha de São Paulo newspaper between June and December of 2005. Through a qualitative analysis of the written material, we identify and analyze the process of individualization of the “Mensalão”: 1) the description, which reveals, among other aspects, the dispute between the actors for the framing of the happening; 2) the narration, which indicates the main protagonists and shows the different pasts and futures called by this happening; 3) the pragmatic dimension, with all the actions that constitute this type of occurrence; 4) the trade of political support and the practice of unofficial financial support for elections as the main public issues exposed, the way they are treated by the actors and the way the mobilized framings guides the treatment of the issue; and 5) the normalization of the happening through “punishment” of some of those who are accused. The enlightening of the construction of the narrative and of the normalization of the occurrence show how the public issues were diluted in the personification of the problem of corruption.