La conception platonicienne de la contradiction / Geneviève Lachance ; sous la direction de Jean-Baptiste Gourinat et de Louis-André Dorion

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Platon -- 0427?-0348? av. J.-C. -- Critique et interprétation

Réfutation

Négation (logique)

Logique antique

Gourinat, Jean-Baptiste (1964-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Dorion, Louis-André (Directeur de thèse / thesis advisor)

Wolff, Francis (1950-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

El Murr, Dimitri (1976-....) (Membre du jury / opponent)

Collette-Dučić, Bernard (1974-....) (Membre du jury / opponent)

Monteils-Laeng, Laetitia (1980-....) (Membre du jury / opponent)

Université Paris-Sorbonne (1970-2017) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Université de Montréal (Organisme de cotutelle / degree co-grantor)

École doctorale Concepts et langages (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre de recherches sur la pensée antique (Paris) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Cette thèse se rapporte à la notion de contradiction, entendue en son sens logique ou formel. Plus précisément, elle vise à dégager une conception de la contradiction chez un philosophe qui, du point de vue chronologique, précède l’avènement de la syllogistique et de la logique : Platon. À partir de l’examen des dialogues réfutatifs de Platon, il s’agira de mettre en lumière la forme des propositions contradictoires, de déterminer la terminologie et les métaphores utilisées par Platon pour nommer et décrire la contradiction et d’évaluer le contexte dans lequel avait lieu la réflexion platonicienne. L’analyse révélera que Platon se faisait une idée somme toute assez précise de la contradiction logique et qu’il a même eu une influence sur Aristote lorsque ce dernier élabora son célèbre principe de non-contradiction.

Résumé / Abstract : This thesis examines the notion of contradiction understood in its logical or formal sense. Specifically, it seeks to study that notion in a philosopher who, chronologically speaking, precedes the advent of syllogistic or logic: Plato. Based on an analysis of Plato’s refutative dialogues, this thesis will determine the form given by Plato to contradictory propositions, unveil the terminology and metaphors used by Plato to name and describe contradictions and evaluate the context in which Plato reflected upon contradiction. The analysis will reveal that Plato had a very clear idea of what is a logical contradiction and that he even had an influence on Aristotle when the latter defined his famous principle of non-contradiction.