Etude de nouveaux biomarqueurs de toxicité induite par des micropolluants (benzo(a)pyrène et phtalate de bis(2-ethylhexyle)) sur des modèles de placenta humain / Anaïs Wakx ; sous la direction de Patrice Rat

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Placenta -- Maladies

Micropolluants

Perturbateurs endocriniens

Cancérogènes

Grossesse -- Maladies

Marqueurs biologiques

Benzopyrène -- Toxicologie

Phtalate de di-2-éthylhexyle -- Toxicologie

Classification Dewey : 615.907

Rat, Patrice (19..-.... ; professeur de toxicologie) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Laprévote, Olivier (Président du jury de soutenance / praeses)

Sichel, François (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Garçon, Guillaume (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Fournier, Thierry (19..-.... ; chercheur en biologie) (Membre du jury / opponent)

Lemazurier, Emmanuel (Membre du jury / opponent)

Masset, Dominique (19..-.... ; docteur en pharmacie) (Membre du jury / opponent)

Université Paris Descartes (1970-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Médicament, toxicologie, chimie, imageries (Paris ; 2014-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : L’exposition prénatale à différents agents toxiques est généralement étudiée en considérant le placenta comme une barrière entre la mère et le fœtus ; nous le considérons en tant qu’organe cible des agents toxiques. Pour ce faire, nous avons sélectionné un modèle cellulaire de trophoblastes adapté aux études toxicologiques. En clinique, des pathologies de la grossesse sont associées à des modifications de la sécrétion de l’hormone placentaire lactogène hPL et de l’hormone gonadotrope chorionique hCG. Nos travaux in vitro ont permis de faire le lien entre une exposition à des micropolluants (le mono(2-ethylhexyl) phtalate, un perturbateur endocrinien, et le benzo(a)pyrene, un carcinogène) et ces observations cliniques. Les biomarqueurs de sécrétion hormonale (hPL et hCG hyperglycosylée) et de dégénérescence (activation du purinorécepteur P2X7) que nous avons identifiés permettent de détecter l’exposition et le risque suite à une exposition à des polluants.

Résumé / Abstract : Prenatal exposure to pollutants is commonly evaluated using placenta as a barrier between mother and fetus. Here, we consider placenta as a target organ for toxic agents. To achieve this, we selected a trophoblastic cell model, which is adapted to toxicological studies. In clinical studies, pregnancy pathologies are associated to changes in human placental lactogen (hPL) and human chorionic gonadotropin (hCG) secretions. Our in vitro work links exposure to micropollutants (mono(2-ethylhexyl)phthalate, an endocrine disruptor, and benzo(a)pyrene, a carcinogen) and clinical observations. We identified biomarkers of hormonal secretion (hPL and hyperglycosylated hCG) and degeneration (P2X7 receptor activation), which enable the evaluation of exposure and risk attached to exposure to pollutants.