Saint Ambroise de Milan, De Noe : présentation, traduction, annotation / Philippe Martz ; sous la direction de Vincent Zarini

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Langue / Language : latin / Latin

Catalogue Worldcat

Ambroise -- 0340?-0397 -- saint -- Critique et interprétation

Noé -- patriarche biblique

Bible -- Critique et exégèse

Église catholique -- Liturgie -- 30-600 (Église primitive)

Zarini, Vincent (1961-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Nauroy, Gérard (1936-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Ciccolini, Laetitia (1977-....) (Membre du jury / opponent)

Cutino, Michele (Membre du jury / opponent)

Université Paris-Sorbonne (1970-2017) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : Le traité intitulé Noé, écrit par Ambroise de Milan, est représentatif de sa pensée et de son activité en 378. Il synthétise déjà les études et les travaux produits tout au long des quatre cycles liturgiques qu’il a vécus depuis le début de son épiscopat en 374. Tout en suivant le fil du récit de la Genèse, l’exégète milanais fait le portrait du Juste, pour l’offrir à des fidèles soucieux, en temps de carême, de vivre au quotidien leur engagement chrétien et d’enrichir leur connaissance du texte et de la spiritualité bibliques.Nous nous sommes appuyés sur le texte latin de l’édition italienne SAEMO de 1984, pour en fournir une traduction. Nous y avons joint des notes, qui montrent le lien avec les autres oeuvres d’Ambroise et sa lecture de Philon d’Alexandrie, et un commentaire sous forme d’introduction. Nous décrivons la méthode de l’exégèse du pasteur milanais à travers ses aspects littéraires et rhétoriques, pour entrer ensuite dans la vie liturgique qui donne son sens au traité, avant d’évoquer des aspects de la théologie ambrosienne.

Résumé / Abstract : The treatise entitled Noe, written by Ambrose of Milan, represents his thought and his activity in 378. Firstly, it summarises the studies and work he completed throughout the four liturgical cycles he had known since the beginning of his episcopacy in 374. While following the thread of the story of The Genesis, the Milanese exegete draws the portrait of The Just Man to the faithful eager to live their daily Christian commitment, in times of lent, and enrich their knowledge of the biblical text and spirituality.We have used the Latin text of the Italian edition SAEMO dating back to 1984, in order to translate it. We have added notes, showing the link with Ambrose's other works and his reading of Philon of Alexandria, as well as a commentary as an introduction. We are describing the method of the Milanese pastor's exegesis through their literary and rhetorical angles, so as to enter then the liturgical life which gives its meaning to the treatise, before evoking the aspects of Ambrose's theology.