Le contact franco-vietnamien : le premier demi-siècle (1858-1911) / IRSEA, Institut de Recherches sur le Sud-Est Asiatique (CNRS UMR 6571), EFEO Ecole Française d'Extrême Orient (Ha Nôi), HCC, Institut d'Histoire Comparée des Civilisations (Université de Provence) ; Charles Fourniau, Trinh Van Thao

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-8218-2751-6

Catalogue Worldcat

Colonies -- Administration

Administration -- Indochine française

Indochine française -- 1858-1897 (Conquête)

Classification Dewey : 959

École française d'Extrême-Orient (Collectivité éditrice / Issuing body )

Institut de recherches asiatiques (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône) (Collectivité éditrice / Issuing body )

Institut d'études africaines (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône) (Collectivité éditrice / Issuing body )

Relation : Le contact colonial franco-vietnamien : le premier demi-siècle (1858-1911) / Charles Fourniau, Trịnh Văn Thảo ; IRSEA, Institut de Recherches sur le Sud-Est Asiatique (CNRS UMR 6571), EFEO Ecole Française d'Extrême Orient (Ha Nôi), HCC, Institut d'Histoire Comparée des Civilisations (Université de Provence) / Aix-en-Provence : Université de Provence , 1999

Résumé / Abstract : L'histoire du Viet-Nam colonial est relativement mal connue, surtout pour ses débuts. Il convenait donc de faire le point des connaissances sur la question et d'esquisser des pistes de réflexions et de recherches, jusque-là masquées par la proximité de l'événement. Le premier demi-siècle du contact colonial franco-vietnamien est marqué tout d'abord par une phase de conquête fort violente (de 1858 à 1898) où s'affrontent un pays asiatique dont des guerres civiles récentes ont provoqué un repli relatif sur lui-même et une puissance européenne hésitante dans un premier temps, mais qui dispose d'une supériorité technique écrasante. Dans les années 1890, le mouvement national vietnamien se modifia, tirant les leçons de l'échec des formes de résistance traditionnelles, tandis que les colonisateurs élaborèrent des méthodes d'administration et de "mise en valeur", pour affermir leur domination et aussi justifier aux yeux de la métropole le coût de la conquête. Cette évolution simultanée devait déboucher, avant la Première Guerre Mondiale, à un type de contact original