La performance des entreprises au Tchad de 1995 à 2005 / Philippe Sandjimbaye Djekoodom ; sous la direction de Robert Noumen

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2012

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Efficacité de l'organisation -- Tchad

Efficience (gestion)

Pétrole -- Industrie et commerce -- Tchad

Entrepreneuriat -- Tchad

Noumen, Robert (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris 13 (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Cette thèse a objectif d’étudier la performance des entreprises au Tchad de 1995 à 2005. Cette période correspond à l’ère de la réalisation du projet d’exploitation du pétrole au Tchad. Nous avons d’abord fait l’état de la théorie de la performance et des lieux de l’économie tchadienne à l’ère pétrolière, ensuite nous avons analysé les facteurs explicatifs des performances réalisées en termes de survie ou de croissance à partir d’un échantillon de I 62 entreprises privées dont 14 Grandes entreprises (GE) et 148 petites et moyennes entreprises (PME). Enfin, nous avons constaté que l’impact du macro-environnement est très défavorable et que la survie (Probabilité de survie des GE est supérieure à celui de TPE qui est de 0,1) ou la croissance des entreprises résultent des pratiques de gestion, du profil et du capital social des dirigeants ou propriétaire-dirigeants. En plus la plupart des entreprises n’ont pas réussi à avoir accès aux marchés de sous-traitance qui leur ont été offerts parce que leur profil surtout organisationnel ne répond pas aux exigences d’appel d’offres. Certaines entreprises, propriétaire-dirigeants ou dirigeantes ont fait recours à des pratiques extra-managériales incertaines qui ont défavorisées performance. Ainsi, les pratiques de gestion constituent les facteurs explicatifs le plus pertinent pouvant démontrer la performance d’une entreprise car il y a une corrélation entre les pratiques de gestion respective des PME, des GE et leur performance. Cependant, l’indisponibilité de la plupart des dirigeants ou propriétaire-dirigeants qui ont échoué ne nous a pas permis de faire une analyse comparative entreprises défaillantes et entreprises existantes.