Avantages organisationnels des dispositions d'esprit alternatives : comment les techniques de méditation améliorent le bien-être et la production créative parmi les employés / Marie Holm ; sous la direction de Isaac Getz

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Psychologie positive

Psychologie cognitive

Satisfaction au travail

Créativité

Neurosciences

Méditation

Entraînement mental

Classification Dewey : 650

Getz, Isaac (Directeur de thèse / thesis advisor)

Kokosowski, Alain (1943-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Lubart, Todd I. (1965-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Voynnet-Fourboul, Catherine (1961-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Charue-Duboc, Florence (1965-....) (Membre du jury / opponent)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale de Management Panthéon-Sorbonne (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

ESCP Europe (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

ESCP Europe (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Contrairement à l'état d'esprit traditionnel (TMS) -la prise de conscience, les processus de mentaux contrôlés, et la manipulation analytique-logique des symboles-un état d'esprit alternatif (AMS) est considéré comme étant un processus mental pré-conscient (c'est-à-dire associatif, imaginatif, intuitif) et la réflexion holistique (Davis-Floyd et Arvidson 1997, Dane et Pratt 2007, Hodgkinson et al 2009). Depuis Platon, l'Occident a considéré le TMS comme la marque de l'intelligence et tout simplement de la cognition. Pourtant, ces dernières décennies, diverses recherches ont exploré des compléments et/ou alternatives aux systèmes de la cognition analytique logique (par exemple, Damasio 1994, Nisbett et al. 2001, Wagner et Sternberg 1985). L'état d'esprit alternatif-un exemple de ces systèmes alternatifs-a été principalement étudié pour ses bienfaits individuels, alors que notre recherche se concentre sur ses bénéfices organisationnels. Pour ce faire, nous avons mis en place une pratique bi-hebdomadaire de méditation pour provoquer une transition vers l'AMS chez les acteurs organisationnels. Nous avons fait l'hypothèse générale que suite au passage de TMS à l'AMS, les acteurs organisationnels bénéficieront d'une production créative et d'un bien-être accrus. Les expériences empiriques ont été réalisées avec 144 participants auto-sélectionnés au sein de deux organisations-une entreprise et une autorité municipale-au Canada, et d'une autre-administration d'une école de commerce-en France. Chacune des trois expériences s'est composée de huit séances bi-hebdomadaires de 20 minutes de méditation guidée pour le groupe expérimental (Fredrickson et al. 2008, Oz et al. 2009, Sears & Kraus 2009); une technique de relaxation a été utilisée pour le groupe témoin (Roausch et al. 2006).

Résumé / Abstract : In contrast to the traditional mindset (TMS)-the conscious awareness, controlled mental processes, and analytical-logical manipulation of symbols-an alternative mindset (AMS) is viewed as the pre-conscious mental processes (i.e. associative, imaginative, intuitive) and holistic thinking (Davis- Floyd and Arvidson, 1997; Dane and Pratt, 2007; Hodgkinson et al 2009). Since Plato, the West has considered TMS as the hallmark of intelligence and simply of any cognition. Yet, in recent decades various research explored complementary and/or alternative to analytical-logical cognition mental systems (eg., Damasio, 1994; Nisbett & al., 2001; Wagner & Sternberg, 1985). The alternative mindset-an array of such systems-was primarily explored for its individual benefits, while our research focuses on organizational benefits. To do this, we used a bi-weekly meditative practice to induce an AMS in organizational actors. We hypothesized that following the shift from TMS to AMS, organizational actors will benefit from enhanced creative production and well-being. Empirical experiments were conducted with 144 self- selected participants within two organizations-a business and a municipal government-in Canada (measuring levels of well-being and creativity) and one in France-a business school administration-(measuring levels of well-being), consisting of eight bi-weekly 20 minute sessions of guided meditation (Fredrickson et al. 2008, Oz et al. 2009, Sears & Kraus 2009; for the control group a "placebo" technique of relaxation was used; Rausch et al., 2006).